Comment bien se maquiller dans les transports en commun ?

Comment bien se maquiller dans les transports en commun ?
Privilégiez un maquillage sobre pour éviter les mauvaises surprises.

Marine Cournede

Voilà un aléa du quotidien qui n'est pas méconnu de toutes. Mais alors comment se faire un semblant de beauté dans un métro bringuebalant en pleine heure de pointe ? Suivez le guide !

Visez petit

Inutile de vous charger inutilement en prenant tout votre nécessaire à maquillage. Vous n'aurez probablement pas le temps ou le confort requis pour un makeup élaboré. L'idéal ? Une petite trousse qui rassemble les essentiels, type mascara, blush, poudre compacte ou encore baume à lèvres.

Jouez la simple

En effet, l'éclairage parfois sinistre du métro ne sera pas d'une grande aide si vous voulez tenter le contouring. Préférez un maquillage minimaliste à base de mascara et de blush. Si vous êtes adepte du rouge à lèvres, profitez-en, car une jolie bouche colorée "habille" immédiatement le visage.

Pensez pratique

Les rames branlantes du métro ne seront pas vos meilleures alliées en terme de précision du geste. On oublie les produits à risque tels que l'eye-liner, le fond de teint liquide ou encore les poudres libres qui risquent davantage de finir sur votre chemise (ou pire, sur celle de votre voisin) que sur votre peau.

Lavez-vous les mains

Pas besoin d'être dermatologiste pour flairer qu'il est peu souhaitable de toucher sa peau après avoir agrippé la barre centrale du métro. C'est pourquoi un petit gel hydro-alcoolique n'est jamais de trop dans son sac !

Épargnez vos voisins

Si maintenir une hygiène correcte est tout à fait respectable, évitez les nuages de déodorant dans une rame bondée de bon matin. À proscrire ? Les manucures improvisées type coupe d'ongles, particulièrement déplaisantes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU