Comment venir à bout des fourches ?

Comment venir à bout des fourches ?
Les fourches ne seront plus qu'un mauvais souvenir.
A lire aussi

Azza Kamaria

Les fourches sont certainement le plus gros problème capillaire. Quelle que soit la densité, la longueur ou le type de cheveux, ce petit fléau fini constamment par s'installer sur les cheveux. Apprenez à en venir à bout.

Les frottements, les lissages à répétition, et bien d'autres situations mettent à l'épreuve les cheveux, les rendent secs et entraînent ensuite un dédoublement au niveau des pointes. Il existe quelques solutions efficaces pour prévenir l'apparition des fourches.

La bonne routine

Les cheveux secs sont les premiers à être confrontés à cette problématique. C'est pourquoi, il est essentiel de trouver une routine shampoing / après-shampoing / masque adaptée, qui nourrit le cheveu en profondeur. Au moins une fois par semaine, il est nécessaire d'appliquer un masque toute la nuit afin de réparer les longueurs.

Le bon matériel

Certaines brosses à cheveux ne sont pas adaptées à tous et toutes. Selon vos problématiques capillaires, il faut choisir le bon outil pour démêler vos cheveux. Si vos cheveux ont tendance à casser, il est préférable d'opter pour une brosse en poils de sanglier qui tirera moins sur les cheveux tout en les démêlant.

La coupe

Même si vous êtes une élève modèle en matière de respect des règles capillaires, les fourches finiront tout de même par pointer le bout de leur nez. Pour en venir à bout au moment venu, il existe deux techniques : le hair dusting et le split ender. La première consiste à enrouler vos mèches de cheveux sur elles-mêmes, puis à couper les petites fourches qui dépassent.

Le split ender pro est une machine, ayant la forme d'un lisseur, qui une fois passée sur une mèche de cheveux va couper les fourches sans réduire la longueur. Cet appareil tout droit venu des États-Unis est encore assez rare dans les salons de coiffure. Le prix moyen est de 20 euros pour 30 à 45 minutes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU