Cosmétiques : 140 substances interdites retrouvées en rayon

Cosmétiques : 140 substances interdites retrouvées en rayon
Plus de 140 références de produits cosmétiques contiennent des substances interdites.
A lire aussi

Hélène Demarly

Dans les supermarchés français, plus de 140 références de produits cosmétiques contiennent des substances interdites.

Une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), dévoilée sur son site internet jeudi 26 octobre 2017, révèle un fait accablant : plus de 140 produits cosmétiques présents dans les rayons des supermarchés français contiennent des substances prohibées. Ce rapport fait suite aux révélations de l'UFC-Que-Choisir de juin dernier, qui indiquaient que 23 produits contenants des substances interdites étaient pourtant vendus en France.

Des retraits immédiats des rayons

Si la DGCCRF n'a pas communiqué les noms des produits ni des fabricants incriminés, elle a malgré tout fait savoir que "ces produits ont fait l'objet d'une prescription de retrait immédiat". Pour d'autres, la DGCCRF a démontré qu'en réalité, ils ne contenaient plus les substances incriminées mais que leur étiquetage n'avait juste pas été mis à jour.

Cette enquête a notamment recherché des traces de methylisothiazolinone (MIT) et d'isobutylparaben, des conservateurs désormais interdits en cosmétique depuis 2017 et 2015 "en raison, notamment, des réactions allergiques qu'elles peuvent causer", comme l'explique le communiqué. En conclusion, la DGCCRF indique qu'"au vu des résultats obtenus, et du nombre particulièrement important de références contenant des substances interdites retrouvées dans les rayonnages", elle souhaite maintenir "une vigilance renforcée sur ces sujets". De quoi rassurer le consommateur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU