Découvrez la nouvelle technique anti-âge et anti-cicatrices d'acné

Découvrez la nouvelle technique anti-âge et anti-cicatrices d'acné
Sur peau nettoyée et stérilisée, le spécialiste passe pendant une quinzaine de minutes un roller également stérile sur le visage.

Anthony Vincent

Particulièrement en vogue aux États-Unis, le microneedling, ou soin cutané à micro-aiguilles, promet d'effacer les signes de l'âge et les traces d'acné en boostant la production de collagène.

A priori, l'idée de se faire piquer la peau par une multitude d'aiguilles n'a rien de ragoûtant. Et pourtant, le microneedling séduit de plus en plus outre-Atlantique et commence à percer en Europe. Ce soin microperforateur se réalise à l'aide d'un petit rouleau plein d'aiguilles extrêmement fines. Glissées sur la peau, elles permettent de renforcer la production de collagène, relancer le processus de cicatrisation au niveau du derme et de rendre les soins qu'on applique ensuite beaucoup plus efficaces.

3 à 4 séances pour transformer la peau

Le microneedling s'effectue en institut grâce à un roller à usage unique doté d'aiguilles de 0,5 mm d'épaisseur en moyenne, passé sur l'ensemble du visage une quinzaine de minutes. Son efficacité peut être boostée par un appareil à radiofréquence qui va encore plus stimuler la peau. À la maison, on peut aussi céder au microneedling grâce à des rouleaux réutilisables dont les aiguilles de 0,1 à 0,2 mm d'épaisseur doivent être méthodiquement stérilisées avant et après chaque utilisation.

Effectuée sur peau propre et stérilisée, cette technique désagréable et pouvant occasionner quelques saignements sur le moment laisse généralement quelques rougeurs durant 48 heures avant de révéler tout l'éclat de la peau au bout de 3 à 4 séances, coûtant entre 150 et 300 euros. Les personnes enceintes, sous anticoagulants, anti-inflammatoires, sujettes à une maladie auto-immune ou des poussées d'acné doivent éviter cette pratique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU