La gymnastique faciale, cure de jeunesse ?

La gymnastique faciale, cure de jeunesse ?
Les massages du visage stimulent la microcirculation et renforcent les muscles pour un effet rajeunissant durable.

Anthony Vincent

Une récente étude scientifique a observé un rajeunissement de trois ans grâce aux massages du visage par des mains expertes.

Pour retarder les effets du temps sur la peau, il existe une méthode ancestrale : la gymnastique faciale. Également appelé "Kobido" (ancienne voie de beauté) par les Japonaises, ce lifting naturel a prouvé son efficacité sur les signes visibles de l'âge, d'après une étude publiée dans la revue scientifique américaine JAMA Dermatology, le 3 janvier 2018. Lors de cette étude clinique menée sur des femmes de 40 à 65 ans qui ont suivi des exercices faciaux donnés par un professionnel, puis seules pendant plusieurs mois, les cobayes ont estimé avoir rajeuni de trois ans !

Se muscler le visage pour le rajeunir

Rien d'étonnant quand on sait en quoi consiste vraiment ce type de massages profonds. Pratiqué par un spécialiste du bout des doigts avec des gestes de lissages, pétrissages, percussions et autres vibrations, il permet d'obtenir un visage comme repulpé de l'intérieur en une seule séance, et des rides lissées à plus long terme.

Cette gymnastique "stimule la microcirculation cutanée et le flux lymphatique, pour un meilleur apport nutritif des cellules et un drainage des déchets métaboliques", observe le ELLE dans un article daté du 5 avril 2016. Les fibroblastes (qui produisent le collagène et l'élastine de la peau) et les cellules endothéliales (qui tapissent les vaisseaux) réagissent positivement aux stimulations du massage et rendent la peau plus ferme. Cela renforce également les muscles du visage qui regagnent alors en tonicité et permettent de garder un visage plus jeune plus longtemps. Si ces massages peuvent être pratiqués soi-même à la maison, nous vous recommandons au moins une séance en institut afin de mieux comprendre les gestes à adopter.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU