La purge de la peau, c'est quoi ?

La purge de la peau, c'est quoi ?
Les réactions de la peau peuvent être un phénomène de purge de la peau ou une allergie.

Azza Kamaria

L'utilisation d'un nouveau produit cosmétique peut avoir des conséquences quelque peu inattendues. Apprenez à ne plus vous inquiéter.

En matière de routine beauté, il existe certaines "idées" dont on ne connaît pas vraiment l'origine ni la véracité. Les pores peuvent s'ouvrir et se fermer, arrachez un cheveu blanc et ils se multiplieront, le chocolat donne des boutons... Un tas de légendes qui orne les discussions et donne l'impression de s'y connaître alors qu'en réalité rien n'est prouvé. Parmi ces faits, qui n'a jamais reçu le conseil d'abandonner un produit de soin si les effets ne sont pas quasi instantanés ? Et c'est compréhensible : comment expliquer qu'il y a encore plus de boutons depuis que la peau est nettoyée avec un produit contre leur apparition ? Il s'agirait en réalité d'une réaction cutanée appelée la purge de la peau.

Comment reconnaître une purge de la peau ?

Quand un nouveau produit est utilisé, il peut parfois faire sortir toutes vos imperfections avant de pouvoir être efficace. Il s'agit là de la purge de la peau. Si le produit en question contient des ingrédients tels que des acides alpha-hydroxylés, du peroxyde de benzoyle ou encore des rétinoïdes, cet effet est possible puisque ces composés chimiques accélèrent le processus de régénération de la peau. D'où la floraison soudaine... Généralement, il faut compter un mois pour que la peau prenne l'habitude et soit purgée de tout ces boutons tapis dans l'ombre.

Ne pas confondre avec une allergie

Quand vous utilisez un nouveau produit, l'effet de purge n'est pas systématique. Si vous observez des irritations ou l'apparition de boutons sur des zones qui n'ont pas l'habitude d'être touchées par vos problèmes de peau, il pourrait en réalité s'agir d'une allergie. Dans ce cas, mieux vaut se débarrasser du produit en question.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU