La rousseur deviendrait-elle tendance ?

La rousseur deviendrait-elle tendance ?
Maëva Coucke, Miss France 2018, à Boulogne-sur-Mer, le 20 décembre 2017.

Hélène Demarly

Le roux sera-t-il l'une des grandes tendances capillaires de 2018 ? Chose sûre, il a la cote, comme en atteste la récente élection de Maëva Coucke au titre de Miss France 2018.

Début 2017 déjà, la rouquine Emma Stone donnait envie de sauter le pas avec le magnifique "La La Land". Désormais, il faut aussi compter sur la nouvelle Miss France, Maëva Coucke, à la crinière flamboyante. Et que dire du chanteur Ed Sheeran (d'ailleurs invité d'honneur de la soirée Miss France 2018) ? Avec son énorme popularité, celui-ci aurait même permis aux roux de prendre leur revanche. Selon un sondage britannique mené par OnePoll.com en septembre dernier, 30% des hommes roux interrogés pensent en effet que leurs chances avec les filles se sont améliorées grâce à ce qui est désormais appelé "l'effet Ed Sheeran".

Comment passer au roux ?

À l'instar de l'actrice américaine ou de la nouvelle Miss France (toutes deux blondes à l'origine), vous vous rêvez en rousse ? Vous avez raison, car cette couleur cuivrée réchauffe, donne de l'éclat au visage et dope l'allure.

Commencez par choisir une nuance de roux adaptée à votre carnation. Les brunes et châtains foncés à la peau plutôt mate se tourneront vers l'acajou ou l'aubrun (un roux "classique" ne fonctionnera pas sur les teints mats).

Les châtains ou les blondes à la peau claire peuvent se permettre le roux irlandais, foncé, ou vénitien. Pour un roux réussi, misez sur un balayage chez le coiffeur et non sur une coloration uniforme faite "maison". Enfin, avant de vous lancer, ayez bien conscience que tout comme le blond, le roux demande beaucoup d'entretien.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU