Le beurre démaquillant : pourquoi il change la donne du démaquillage

Le beurre démaquillant : pourquoi il change la donne du démaquillage
Prélevé facilement au doigt, le beurre s'émulsionne ensuite sur le visage comme une huile, avant d'être rincé pour un démaquillage parfait.

Anthony Vincent

Plus doux que le lait et l'eau micellaire, il démontre les mêmes prouesses que l'huile, mais s'avère beaucoup plus pratique à utiliser et à transporter.

Vous connaissiez l'huile et le lait démaquillant ou encore l'eau micellaire ? Voilà que le baume également appelé beurre pourrait bien vous faire fondre. Contrairement à l'eau micellaire, qui reste un nettoyant et doit donc être rincé au risque d'abîmer la peau sur le long terme, au lait qui nécessite un coton, et à l'huile qui peut être contraignante à utiliser, le beurre semble cocher toutes les cases de rapport praticité/efficacité.

Les avantages de l'huile, sans ses inconvénients

Concrètement, il se présente sous la forme d'un gros pot à la texture d'un baume crémeux, voire d'un beurre presque solide, dont on prélève une noisette à chauffer entre les mains. Quand il commence à devenir huileux, on le masse sur le visage, yeux compris, afin de décoller le maquillage, avant d'émulsionner à l'eau afin de bien se débarrasser de tous les résidus. Son utilisation ressemble beaucoup à celle de l'huile, sauf que vous n'avez aucun risque de le laisser couler entre vos doigts, d'en mettre partout dans la salle de bains, ou de surdoser le produit puisqu'il est plus facile à manipuler.

Pour arriver à cette consistance, les marques mettent le paquet côté corps gras naturels respectueux de la peau et de l'environnement. The Body Shop propose un beurre démaquillant à la camomille à 14 euros les 90 ml, le baume "Take the day off" de Clinique à 31,50 euros les 125 ml compte parmi les best-sellers de la marque, et la griffe Eve Lom a gagné des prix cosmétiques grâce à son démaquillant en pot à 45 euros les 50 ml. De quoi vous donner envie de vous passer de la pommade.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU