Marion Bartoli se confie sur sa perte de poids

Marion Bartoli se confie sur sa perte de poids
Marion Bartoli
A lire aussi

Justine Fiordelli

L'ancienne joueuse de tennis Marion Bartoli, qui a notamment délaissé sa raquette de tennis pour se lancer dans la mode, est acuellement sous le feu des projecteurs et au coeur de tous les débats. En cause ? Sa spectaculaire perte de poids, qui lui vaut des critiques de la part des médias et des réseaux sociaux qui ne cessent de s'interroger. Lassée des mauvaises langues, elle a décidé de faire taire les rumeurs à l'occasion d'une interview accordée au journal sportif L'Equipe, en kiosques ce dimanche 27 décembre 2015.

Non, Marion Bartoli n'a pas sombré dans l'anorexie ! Elle confie : "Quand vous me voyez, vous ne pouvez pas dire : elle n'est pas bien, elle est anorexique, ses parents ne lui donnent plus à manger (rires). Cette théorie ne serait possible que si j'étais obsédée par ça". Son nouveau corps lui permet d'être bien dans sa peau. Pour parvenir à perdre une trentaine de kilos, elle prétend avoir uniquement rééquilibré son alimentation : "Je ne fais pas de régime. Je suis bien, je ne suis pas maigre, je suis musclée et fit", explique-t-elle. "Ce n'est pas comme si je mangeais n'importe quoi à un moment pour d'un coup me mettre à manger sain. Non ! J'ai toujours fait attention à mon alimentation. J'ai toujours mangé sainement, je n'ai jamais bu d'alcool..."

Mais l'alimentation n'y est pas pour tout ! L'ancienne tenniswoman explique que son coprs s'est affiné naturellement depuis qu'elle a pris sa retraite sur les courts de tennis : "Je faisais beaucoup de musculation, en soulevant des charges très lourdes. L'entraînement était adapté à une joueuse de tennis professionnelle de haut niveau. Aujourd'hui, j'ai des journées de malade, mais je ne suis pas en train de lever 230 kilos comme je le faisais. Forcément, ma masse musculaire diminue et surtout c'est plus harmonieux", a-t-elle précisé, avant de conclure sur un touche d'humour : "Si je reprends trois kilos, je ne vais pas mourir, je serais tout aussi heureuse (rires) !"

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU