Pérou : les Miss dénoncent les violences faites aux femmes

Pérou : les Miss dénoncent les violences faites aux femmes

Au Pérou, les Miss sortent du silence et dénoncent les violences faites aux femmes.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Alors que l'élection de Miss Pérou a sacré Romina Lozano dimanche 29 octobre 2017 dans un théâtre de Lima, les 23 finalistes du concours national de beauté ont profité de l'événement pour dénoncer les violences faites aux femmes dans leur pays.

Invitées devant les membres du jury à divulguer leurs mensurations comme le veut le règlement de Miss Pérou, les candidates ont fait exception à la règle en prenant tour à tour la parole pour rappeler les violences dont elles sont victimes dans leur pays, évoquant "le fléau des féminicides", comme le rapporte BuzzFeed dans un article publié le 30 octobre 2017. "Mon nom est Camila Canicoba, je représente le département de Lima. Mes mensurations sont : 2 202 cas de fémicides durant ces neuf dernières années dans mon pays", a lancé, en direct, l'une d'entre elles.

"70% des femmes sont victimes de harcèlement sexuel dans la rue"

Puis une autre candidate prénommée Juana Acevedo, de préciser : "70% des femmes sont victimes de harcèlement dans la rue." "Mon nom est Luciana Fernández, je représente la ville de Huánuco, mes mensurations sont : 13 000 jeunes filles mineures sont victimes d'abus sexuels chaque année dans mon pays", a-t-on également pu entendre. Des chiffres qui font froid dans le dos, dévoilés alors que l'affaire Weinstein bat son plein.

Ce n'est pas la première fois que les violences faites aux femmes sont pointées du doigt au Pérou. Dans un article publié le 1er novembre 2017, LeMonde.fr rappelle qu'en août 2016, "plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient manifesté à Lima pour dénoncer la violence machiste".

 
1 commentaire - Pérou : les Miss dénoncent les violences faites aux femmes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]