Perturbateurs endocriniens : quels sont les ingrédients à fuir en cosmétique ?

Perturbateurs endocriniens : quels sont les ingrédients à fuir en cosmétique ?
Difficile de reconnaître les ingrédients toxiques sur une étiquette.

Anthony Vincent

Que sont vraiment les perturbateurs endocriniens ? Et comment les identifier concrètement quand on choisit ses cosmétiques ?

Depuis la publication d'une liste de plus de 1 000 cosmétiques aux ingrédients douteux voire interdits en France par l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir en juin 2017, la questions des perturbateurs endocriniens se trouve sur toutes les lèvres des femmes qui se préoccupent autant de leur beauté que de leur santé.

Risques d'infertilité et de cancers

Ces substances chimiques qui entrent en interaction avec le système des organes sécréteurs d'hormones peuvent entraîner des effets néfastes sur les organes ou le système reproductif. Parmi les perturbateurs endocriniens les plus présents dans les cosmétiques, on trouve au premier rang les phtalates, susceptibles de favoriser une puberté précoce, l'obésité, des cancers du sein ou des testicules. Les composés perfluorés que sont les PFOA et PFOS sont aussi soupçonnés de réduire la fertilité. L'alkylphénol interroge également, car accusé de provoquer la stérilité masculine ou une puberté précoce féminine, voire des cancers.

Mais il est impossible pour le grand public de connaître et reconnaître ces obscurs noms à rallonge sur l'étiquette de ses cosmétiques, d'autant qu'ils apparaissent sous différentes appellations. Pour vous aider, on vous recommande l'application mobile Clean Beauty qui vous permet de scanner la liste d'ingrédients de vos cosmétiques à l'aide de votre smartphone, et de vous éclairer précisément et simplement sur ce qu'ils peuvent contenir de dangereux.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.