Porter des bagues dentaires une fois adulte : voici ce qu'il faut savoir

Porter des bagues dentaires une fois adulte : voici ce qu'il faut savoir
Faciles à tacher, les bagues exigent un entretien régulier.

Anthony Vincent

Contre un sourire de traviole, le chevauchement ou l'espacement des dents, une mâchoire disproportionnée ou grinçante, ou même des problèmes d'articulation, vous pouvez envisager certaines solutions d'orthodontie.

Les plus courantes sont les bagues en métal, les plus solides et économiques, mais aussi les plus inesthétiques. Plus discrètes, mais fatalement plus fragiles, sujettes aux taches et surtout plus chères, celles en céramique ou en résine sont davantage proposées aux adultes. À la place du classique placement sur le devant de la dentition, vous pouvez plutôt être tentée par un placement sur la face interne, alors totalement invisible du côté de la langue mais encore plus onéreux. L'hygiène quotidienne s'en trouve compliquée, le traitement et la durée des rendez-vous orthodontiques allongés.

Les gouttières amovibles, la solution miracle ?

Autre solution, particulièrement en vogue : les gouttières transparentes on ne peut plus discrètes, amovibles, faciles d'entretien, à peine plus chères que les bagues en métal mais moins onéreuses que celles en céramique ou résine. Seulement, elles ne sont pas adaptées aux problèmes dentaires complexes.

Si vous n'avez jamais porté de bagues, sachez que l'inconfort disparaît dans les 24 heures après chaque rendez-vous avec l'orthodontiste qui les resserrera une fois par trimestre environ. Pour éviter de les tacher, limitez votre consommation de thé, de café (servez-vous d'une paille idéalement) et de mets au curry ou au curcuma. À terme, vous pourriez vous retrouver avec des dents restées blanches sous les bagues et jaunâtres sur les parties exposées. Vous aurez également intérêt à garder toujours sur vous brosse à dents, goupillon et dentifrice pour vous brosser sourire et bagues après chaque repas.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.