Pour ou contre les coiffures à moitié relevées ?

Pour ou contre les coiffures à moitié relevées ?
Les anglophones appellent "half bun" le demi-chignon, aujourd'hui devenu tendance.

Anthony Vincent

Cheveux attachés ou lâchés ? Effet coiffé ou décoiffé ? Les coiffures half up comme la demie-queue ou le demi-chignon séduisent les éternelles indécises, mais leur simple vue a aussi le don d'irriter les plus tranchées.

Tous les matins, c'est la même rengaine, vous avez l'envie d'une coiffure pleine de cachet mais n'avez ni le temps, ni l'inspiration, ni le doigté nécessaire ? Modeuses, mannequins et autres gourous beauté plébiscitent à tour de bras les vertus des coiffures à moitié relevées qu'elles appellent "half up". Cela comprend les variantes de demie-queue que vous connaissez sans doute déjà bien puis qu'il s'agit d'une queue de cheval réalisée avec la moitié des cheveux du dessus de la tête tandis que l'autre partie reste lâchée, mais aussi les déclinaisons de demi-chignon, coiffure de plus en plus arborée par les jeunes générations.

Coupe mulet, queue de rat, ou pompon de bichon : gare à l'effet bestiaire

Celles-ci, trouvant le chignon bien tiré trop dame et le flou trop périlleux à réussir en vitesse, s'adonnent au demi-chignon les jours de cheveux indomptables, au lieu de céder à l'appel du shampoing sec ou du shampoing. Exit les petites mèches qui s'échappent de pinces invisibles tenant rarement dans un chignon complet. Bonjour le coup de jeune pratique qui allonge en prime le port de tête.

Les détracteurs des half up reprochent justement leur ambivalence : demi-raffinées, demies-négligées, elles ont rapidement le don d'évoquer... la coupe mulet. D'autant que, réalisée avec la moitié des cheveux, un chignon donne un effet bichon et la demie-queue rappelle dangereusement celle d'un rat. Pour éviter l'effet bestiaire, rembourrez votre half bun d'un donut en mousse ou réalisez votre demie-queue sur cheveux légèrement crêpés et laqués pour doper leur volume.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU