Pourquoi les cheveux de Donald Trump continuent de faire tant parler ?

Pourquoi les cheveux de Donald Trump continuent de faire tant parler ?
Donald Trump prononce un discours sur l'état de l'Union à Washington DC, le 30 janvier 2018.

Anthony Vincent

Jugée étrange à cause de sa couleur mais surtout de sa coupe, la chevelure du président des États-Unis cacherait-elle en réalité une calvitie ? Une vidéo met fin aux rumeurs les plus folles.

Oscillant entre le platine et le orange, la coupe de cheveux de Donald Trump intrigue. Au point que de nombreux articles ont été écrits de part et d'autre de l'Atlantique pour essayer de percer le mystère de sa large mèche, qui possède même son propre compte Twitter - parodique - suivi par plus de 5 000 personnes.

Vendre la mèche

À défaut des analyses médiatiques, c'est finalement la nature elle-même qui a pris les choses en main en faisant souffler un vent mauvais sur les cheveux du tempétueux président, alors qu'il montait les escaliers de son avion Air Force One. L'époux de Melania Trump dissimule en fait une large calvitie, comme le révèle la vidéo de l'embarquement, publiée le 7 février 2018 par la journaliste du Huffington Post américain, Ashley Feinberg.

Une fausse surprise, tant cette hypothèse paraissait la plus probable, et avait même été confirmée par le livre-enquête "Fire and Fury" du journaliste américain Michael Wolff en immersion à la Maison Blanche avant de publier cet ouvrage le 5 janvier 2018 aux États-Unis. Il y raconte ce que Ivanka Trump aurait elle-même expliqué à des amis : son père cacherait "un dessus de crâne chauve absolument propre - une petite île limitée grâce à une opération du cuir chevelu - entouré par un cercle de cheveux devant et sur les côtés, qui sont lissés pour couvrir le dessus et tenus avec une laque forte". C'est ce qui s'appelle vendre la mèche.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU