Quand les arbres veulent du bien à votre peau

Quand les arbres veulent du bien à votre peau
La beauté ne se trouve pas que dans les fleurs, mais aussi dans l'écorce de certains arbres.

Anthony Vincent

On connaît l'odeur du bois de santal, du vétiver et surtout de l'oud grâce à la parfumerie, mais d'autres arbres comptent bien se faire connaître côté soins : le chêne, le pin maritime, ou encore le moringa.

La force de la nature est décidément inépuisable. Même dans le domaine de la beauté où certaines marques en ont fait leur fer de lance. Surnommé "l'arbre aux miracles" en Inde, et "nebeday" ou "néverdier" (qui ne meurt jamais) dans certains pays d'Afrique, le moringa est aussi une star de la cosmétique, grâce à sa richesse en 40 nutriments différents dont des vitamines A et C, et des oméga-3. Clarins tire de ses graines un principe actif anti-pollution présent dans la plupart de ses démaquillants et nettoyants, et même son fond de teint "True Radiance".

Des arbres à l'effet tuteur pour la peau

De son côté, le pin maritime fait le miel de la griffe Océopin qui concocte une huile à partir de ses graines. Utilisée comme un sérum avant sa crème ou mélangée à celle-ci pour la rendre plus nourrissante, elle gorge la peau en acides gras essentiels, vitamine E et antioxydants pour une action anti-âge, restructurante et protectrice.

La Chênaie, comme son nom le suggère, puise dans le chêne un extrait cosmétique breveté appelé Quercus Petraea. Sa richesse en antioxydants prévient le vieillissement cellulaire et préserve la qualité du collagène et de l'acide hyaluronique présents naturellement dans la peau afin de garder un derme plus dense, et donc moins sujet aux rides et à l'affaissement. De quoi faire mentir la fable de la Fontaine.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU