Coucher le premier soir : on en est où ?

Chargement en cours
Près de la moitié des Français (44%) ont déjà couché le premier soir.
Près de la moitié des Français (44%) ont déjà couché le premier soir.
1/2
© Adobe Stock, llhedgehogll

Hélène Demarly

Pendant des années, coucher dès la première rencontre a véhiculé une image négative. Mais la sexualité et les moeurs ont largement évolué et aujourd'hui, 70% des Français* se disent prêts à coucher le premier soir. Qu'en est-il réellement ?

44,5% des Français ont déjà eu un rapport sexuel avec une personne lors de leur première rencontre, selon une étude Ifop pour le site CAM4.fr de 2015 (2 001 personnes interrogées et âgées de 16 à 69 ans en France métropolitaine). Quand on parle de rendez-vous amoureux, soit le fameux "date", le chiffre augmente encore : 58% des sondés finissent sous la couette.

Le cliché de la "fille facile" a la vie dure

Parmi ces chiffres pourtant, si 55% des hommes admettent avoir déjà couché le premier soir, les femmes, elles, ne sont que 34%. Pourquoi une telle disproportion ? Cet écart s'explique en partie par la honte qui demeure chez les femmes, s'imaginant cataloguées "filles faciles" en couchant le premier soir, quand, du côté des hommes, les prouesses sexuelles restent valorisées. Il est aussi probable que parmi les 66% restants, certaines préfèrent cacher le fait qu'elles aient déjà couché le premier soir. Malgré tout, elles auraient tort de penser que le sexe au premier rendez-vous rebute forcément l'autre pour une histoire sérieuse, puisque 53% des sondés pensent que coucher au premier rendez-vous n'a pas d'impact sur le futur d'une relation.

Le coup d'un soir mieux accepté

Heureusement, les clichés de la vie sexuelle des femmes sont peu à peu en train de se briser. Grâce à une société plus libre, où l'égalité hommes-femmes progresse, le mythe de la "fille facile" s'efface peu à peu. Surtout, le boom des applis de rencontre a permis une petite révolution pour les femmes, leur permettant, en quelques balayages de doigt sur l'écran de leur smartphone, de découvrir des personnes en dehors de leur cercle social, facilitant des histoires sans lendemain et sans jugement. Ainsi, Tinder, Happn, Once ou Bumble changent la donne, rendant le sexe plus accessible. Avec, rencontrer un partenaire d'une nuit n'a jamais été aussi facile. La preuve : toujours selon l'étude, les applis et sites de rencontre sont ce qui favorise le plus le sexe dès le premier soir (26%). Un nombre bien plus élevé que lors d'une nuit en boîte (13%), d'une soirée entre amis (13%) ou encore d'un mariage (3%).

*Étude TNS pour Meetic (2015)

Chacun fait ce qu'il lui plaît

Coucher le premier soir ne fait pas de vous une fille facile, une salo**, et ne sera pas la raison pour laquelle il ne vous donnera plus de nouvelles. Imaginons d'ailleurs qu'il le fasse, c'est bien qu'il était uniquement intéressé par le sexe, et quand bien même vous auriez attendu le troisième rendez-vous pour le mettre dans votre lit, il serait parti quand même. Surtout, vous avez le droit de désirer une histoire sans lendemain, de plaisir rapide qui ne dure que le temps d'un soirée. Le plus important : s'écouter, arrêter de culpabiliser et ne pas oublier de mettre un préservatif !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU