L'amour pendant les règles : la fin d'un tabou ?

Chargement en cours
 Sexe et règles : non ce n'est pas un problème.

Sexe et règles : non ce n'est pas un problème.

1/2
© Adobe Stock, mikhail_kayl
A lire aussi

Hélène Demarly

Depuis la nuit des temps les menstruations sont associées à une prétendue impureté, et provoquent même du dégoût. Pourtant, rien n'empêche de prendre du plaisir aussi pendant cette période du mois.

Les règles : un sujet "sale"

La plupart des femmes préfèrent cacher la période où elle se mettent à saigner entre les cuisses. Enfouir le tampon dans leur poche lorsqu'elles se rendent aux toilettes, éviter d'en parler en public. Les hommes aussi préfèrent ne pas aborder ce sujet, que certains d'entre-eux trouvent encore, à tort, dégoûtant. Quant aux publicités vantant les mérites des protections intimes, elles continuent à utiliser du colorant bleu et non rouge pour désigner le flux menstruel. Bref, les règles restent sales et donc les rapports sexuels pendant, répugnants. Un dégoût et surtout une interdiction millénaire issue de la religion où Bible, Coran et Torah interdisent à l'homme de toucher une femme lorsqu'elle a ses règles, considérée pendant ces quelques jours comme impure.

Pourtant faire l'amour pendant les règles à bien des avantages. En plus de vous permettre de ne pas avoir à vous priver de sexe une semaine par mois, c'est aussi un bon moyen de vous rapprocher encore un peu plus de votre partenaire en levant peut-être l'un des derniers tabous de votre couple. Autre bonne raison de s'y mettre : l'orgasme soulage les douleurs pendant les règles en détendant le périnée.

Dédramatiser le sexe pendant les règles

Selon une étude nationale commune Always et Tampax datant de 2013, 79 % des femmes stoppent les rapports sexuels pendant leurs règles. Si certaines peuvent tout simplement ne pas pas avoir envie, aimant ces quelques jours d'abstinence pour ensuite mieux retrouver leur compagnon - ou tout simplement parce qu'elles ont trop mal ou sont trop fatiguées pour envisager quoique ce soit -, certaines, en revanche, peuvent ressentir une grande frustration. Si c'est votre cas, et que c'est du côté de votre partenaire que cela bloque, commencez par lui expliquer qu'il n'y a rien de sale et qu'il n'existe aucune contre-indication médicale à faire l'amour pendant les règles. Le sang s'écoule depuis l'utérus, le sexe de votre partenaire ne va donc pas baigner dedans lors de la pénétration - une femme ne perd d'ailleurs qu'entre 30 et 80 ml de sang en moyenne sur toute la période, soit l'équivalent de deux à quatre cuillères à soupe. Et en cas de quelques taches sur le sexe, il ne s'agit que de sang. Un peu d'eau et de savon et tout disparaît.

Sexe et règles : comment faire ?

Envie de tester le sexe pendant vos règles ? Voici quelques méthodes :

• Installer une serviette sous les fesses pour éviter de tâcher les draps (à choisir foncés de préférence) et privilégiez les positions allongées.

• S'adonner au sexe sous la douche.

• Utiliser un préservatif si cela vous rebute ou rebute votre partenaire, une éponge menstruelle ou une cup.

• Avoir une protection hygiénique à portée de main une fois le rapport terminé, ou encore mieux, une douche.

Attention, ce n'est pas une raison pour ne pas mettre de préservatif, les règles n'empêchent pas les MST - le risque et d'ailleurs plus élevé pendant les menstruations -, ni de tomber enceinte en cas d'ovulation précoce.

 
10 commentaires - L'amour pendant les règles : la fin d'un tabou ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]