Parler en faisant l'amour : mode d'emploi

Chargement en cours
 Se dire des mots doux sous la couette peut avoir des effets positifs sur la sexualité.

Se dire des mots doux sous la couette peut avoir des effets positifs sur la sexualité.

1/2
© iStock, PeopleImages
A lire aussi

Fabien Gallet

Aborder la sexualité au sein de son couple est nécessaire pour mieux se comprendre, mais qu'en est-il de parler pendant l'acte sexuel ?

Parler sexe avec son partenaire c'est plus ou moins facile, mais lorsqu'il s'agit d'échanger nue sous sa couette pendant les ébats, c'est une toute autre histoire. Voici un petit guide pour savoir pourquoi et comment parler pendant l'amour.

Une multitude de thèmes de discussion

Selon une étude australienne publiée dans la revue spécialisée Archives of Sexual Behavior en 2015, 92% des individus interrogés parlent durant l'acte sexuel. Des résultats qui ont permis aux chercheurs d'établir huit thèmes de conversation : d'une part ceux relevant de la domination, de la soumission, des fantasmes ou de la possession sexuelle, assimilés à une forme d'égoïsme. D'autre part, des thèmes plus "mutualistes", notamment les conseils ("plus vite !"), le renforcement positif ("tu me fais du bien"), les mots doux ("je t'aime") et les appels réflexes ("oh mon Dieu !"), bénéfiques pour les deux partenaires. Chacun peut donc trouver ses mots. Reste à connaître leur portée.

Parler pour mieux se connaître

Parler, c'est avant tout un moyen d'exposer ses désirs, ses attentes et ses limites, pour installer une osmose sexuelle au sein de son couple. "Lorsque nous ne nous ouvrons pas sur nos préférences, nous risquons de vivre une sexualité moins satisfaisante", nous explique Valérie Leblanc, sexologue et psychothérapeute au Québec que nous avons interrogée. "Il est important si l'on veut une expérience de plaisir, de donner certaines indications à l'autre", ajoute-t-elle. Parler pendant l'amour peut ainsi donner des indications sur les zones érogènes de chacun ou sur le degré d'intensité des ébats souhaité ("plus fort", "moins vite"...). C'est aussi un moyen de dévoiler vos positions favorites ou vos fantasmes ("imagine que l'on nous regarde"...).

Parler pour favoriser l'excitation

Dire des mots crus ("prends-moi"), des mots doux ("je t'aime", "tu es belle"), des insultes (forme de transgression), ou un vocabulaire de domination, a un pouvoir excitant. "En plus de permettre de se donner mutuellement confiance sur le chemin ou les scripts possibles pour se donner du plaisir, la communication sexuelle peut aussi activer le désir", affirme Valérie Leblanc. Avant de préciser : "Le fait de dire des phrases avec une connotation érotique ou de valider et valoriser le partenaire peut faire monter l'excitation." Par ailleurs, "parler peut être une manière d'être sensuel puisque nous mettons en application la parole et l'ouïe en plus du toucher qui est normalement central lors des relations sexuelles", estime la sexologue.

Parler, oui, mais pas trop (ni trop mal) !

Échanger pendant l'amour, oui, mais avec modération. Cela permet de "maintenir un focus sur ce que l'on ressent", confie Valérie Leblanc. Y a-t-il cela dit des interdits et des choses à ne pas dire, notamment des propos vulgaires ? Selon la professionnelle, tout est une "question de connaissance de soi et de l'autre, puis du respect des limites mutuelles". Écouter reste donc la clé !

 
96 commentaires - Parler en faisant l'amour : mode d'emploi
  • avatar
    alainposteur -

    Parler ? Oui bien évidemment mais surtout avant pour demander le tarif °-°

  • avatar
    fanch01 -

    parler pour quoi dire, il faut pas tout mélanger .............on baise et après seulement on parle, chaque chose en son temps !

  • avatar
    Mouton2Panu -

    Pendant mes vacances d'hiver a Chamonix , nous avions un voisin , connu et reconnu , qui a nôtre grande surprise crier a son épouse .." je vous demande de vous arrêter "...!

  • avatar
    quedal -

    chérie veux tu que je te fasses la lecture ! Franchement arrêter d'être con journaleux de merde ! C'est perso, et selon le partenaire, alors votre mode d'emploi vous vous le carrez
    bien profond !

  • avatar
    quedal -

    chérie veux tu que je te fasses la lecture ! Franchement arrêter d'être con journaleux de merde ! C'est perso, et selon le partenaire, alors votre mode d'emploi vous vous le carrez
    bien profond !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]