Qu'est ce que le "sex-food", le sexe pour les gourmets ?

Chargement en cours
Les jeux érotiques avec la nourriture sont variés.
Les jeux érotiques avec la nourriture sont variés.
1/2
© Adobe Stock, Drobot Dean

Hélène Demarly

Le "sex-food" consiste à associer sexe et nourriture. Enduire l'autre de pâte à tartiner, se régaler de fraises ou de cerises lors d'un langoureux baiser ? Oui, mais pas que ! Voici le guide pour joindre la gourmandise à la luxure.

"Avoir l'eau à la bouche", "dévorer des yeux", "appétit sexuel", "à croquer" ou encore "fruit défendu"... les expressions qui mêlent sexe et nourriture sont nombreuses et ce n'est pas un hasard, car les plaisirs de la chaire et de la chère sont, depuis la nuit des temps, intimement liés. La sitophilie est d'ailleurs le nom de cette pratique sexuelle qui mélange les deux. Elle concerne tous les amants gourmands qui souhaitent pimenter leurs ébats. La nourriture sert d'excitant, de jouet sexuel, et peut être dévorée à même le corps.

De la nourriture sous forme liquide

C'est s'amuser avec des aliments liquides pendant l'amour en se les versant sur le corps. Parmi les plus connus, on trouve la crème chantilly, la pâte à tartiner, le miel ou encore la confiture, à étaler sous forme de caresses, de massages ou à l'aide d'un pinceau avant de lécher le tout. L'utilisation du chaud (chocolat fondu par exemple) et du froid avec des glaçons - tel Mickey Rourke et Kim Basinger dans "9 semaines et ½" -, peut aussi offrir d'agréables sensations. Les liquides comme le champagne ou le lait peuvent aussi être versés à même le corps, dans le nombril ou sur le pubis, qui servent alors de coupe.

Utiliser son corps comme plateau

Le nyotaimori est une pratique érotico-culinaire venue du Japon qui consiste à déguster des sushis sur le corps d'une femme nue dans des restaurants spécialisés. Utiliser son corps comme plateau peut évidemment se transposer dans l'intimité, à la manière de Kim Cattrall dans le film "Sex and the city", qui se couvre, nue, le corps de sushis en attendant son amant (malheureusement pour elle, celui-ci se fera longtemps attendre). Laissez aller votre imagination, vous pouvez aussi bien vous recouvrir de morceaux de mangue, de fraises ou de gâteau au chocolat... Le plus dur ? Réussir à rester stoïque !

Quand les aliment servent la pénétration

Certains adeptes de la sitophilie vont plus loin en se servant de bananes, courgettes et autre concombres pour se masturber ou pour pénétrer. Attention, si vous avez envie d'essayer, à bien les nettoyer voire à utiliser un préservatif... C'est parfois aussi l'aliment qui est pénétré, comme dans la fameuse scène d'"American Pie" où le héros se masturbe dans une tarte aux pommes chaude.

Manger "sexy"

Enfin, on peut aussi ajouter dans la rubrique "sex-food" le fait de déguster à deux, avant de passer à l'acte, un menu aphrodisiaque. Gingembre, huîtres, avocat, chocolat noir, cannelle, grenade ou encore céleri auraient le pouvoir - bien qu'il n'ait jamais été scientifiquement prouvé -, de booster la libido. Pourquoi alors ne pas en profiter pour tenter de les incorporer lors de repas en tête-à-tête ? Et que dire de la fameuse recette américaine des "penne à la vodka" (appelée en anglais "Come F*ck me penne", soit "Penne-viens-me-b**ser", en français) qui serait LA recette ultime pour être certaine de mettre n'importe quelle personne dans son lit ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.