Grippe : tout ce qu'il faut savoir pour éviter la contagion

Chargement en cours
Grippe : tout ce qu'il faut savoir pour ne pas l'attraper.
Grippe : tout ce qu'il faut savoir pour ne pas l'attraper.
1/3
© DR, iStock - Paul Bradbury

Mélissa Darré

Depuis quelques semaines, la France fait face à une épidémie de grippe particulièrement importante. Médecins débordés, urgences saturées, excès de mortalité... tous les signaux sont au rouge alors que le pic n'est pas encore atteint ! Pour prévenir tout risque d'infection, voici quelques éléments indispensables à connaître sur le virus.

Quels symptômes ?

Sensation d'épuisement, maux de gorge, courbatures, éternuements, toux sèche, migraine ou fièvre intense ? Plusieurs de ces symptômes cumulés peuvent indiquer que, plus qu'un rhume, la grippe vient de pointer le bout de son nez, s'attaquant de fait à votre système respiratoire. Apparaissant généralement de façon brutale, dans les 48 heures suivants la contamination par le virus influenza de son petit nom (généralement de type A , soit H1N1, et B), les effets de cette maladie infectieuse durent en moyenne de 3 à 6 jours après les premiers signes et peuvent être suivis d'une période de fatigue de plusieurs semaines.

Quels risques ?

Particulièrement contagieuse, surtout pendant l'automne et l'hiver pour les climats tempérés, la grippe se transmet par voie aérienne, plus précisément lorsque le sujet tousse, éternue ou parle. Un simple contact avec la personne infectée ou un objet contaminé suffit pour transmettre la maladie d'un individu à l'autre. Si le virus n'est pas dangereux a priori, il peut néanmoins représenter un risque majeur pour les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les individus atteints d'une maladie chronique ou encore les personnes âgées de 65 ans et plus.

Le vaccin, la meilleure protection

Loin d'être anodine, la grippe entraîne une mortalité annuelle en France qui s'échelonne autour des 7 500 décès. Il est donc indispensable de se prémunir face à ce virus en constante mutation. Pour cela, la vaccination − bien qu'elle soit parfois décriée − reste l'arme la plus efficace pour éviter l'infection. Objet d'une vaste campagne dès l'automne, ce moyen de prévention agit néanmoins seulement 10 à 15 jours après son administration. Pensez donc à prendre vos dispositions pour vous faire vacciner chaque année avant la fin octobre, surtout si vous faites partie des personnes fragilisées qui bénéficient, qui plus est, d'une prise en charge à 100%.

Les précautions à prendre

Au quotidien, d'autres mesures peuvent s'avérer très utiles pour éviter la contamination par le virus :- Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour à l'eau et au savon, surtout avant de manger et pas seulement après être allé aux toilettes,- Évitez au maximum de partager vos effets personnels, comme votre stylo ou votre verre, ainsi que tout contact physique même le plus anodin à l'image d'une poignée de main,- Pensez également à aérer vos pièces de vie, à la maison et au bureau,- Nettoyez les objets qui peuvent favoriser l'infection, comme les lunettes de toilettes ou les téléphones portables,- Face à l'apparition des premiers symptômes, consultez rapidement un médecin et portez un masque chirurgical pour éviter la diffusion des microbes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU