Ménopause : 3 astuces pour conserver sa silhouette

Ménopause : 3 astuces pour conserver sa silhouette

Difficle de garder la ligne après la ménopause ? Pas avec ces trois astuces !

Hélène Garçon

Vous êtes ménopausée, ou le serez bientôt, et craignez de prendre du poids à cause du dérèglement hormonal ? Rassurez-vous, la ménopause ne rime pas toujours avec "kilos en trop", à condition de suivre une hygiène de vie irréprochable, applicable grâce à ces trois astuces.

Pratiquer une activité physique régulière

Ménopause ou pas, il n'existe malheureusement pas de recette miracle pour perdre du poids sans bouger le moindre petit doigt. Si vous voulez vous débarrasser de vos kilos superflus, il va donc falloir lever plus que l'auriculaire et se mettre au sport pour de bon ! Et on ne parle pas de quelques abdos-fessiers une fois dans le mois, mais bien de séances régulières et soutenues, deux à trois fois par semaine. Non seulement faire un peu d'exercice vous garantira une silhouette affinée et des muscles tonifiés mais aussi une diminution des bouffées de chaleur. Pensez tout de même à ménager votre corps afin d'éviter la déchirure musculaire, et privilégiez les sports doux comme la natation, le vélo, les Pilates ou encore le yoga. Des sports gainants qui feront travailler les muscles de la sangle abdominale et rentreront naturellement le petit ventre typique de la ménopause.

Contrôler son alimentation

Si retrouver la ligne de vos 20 ans paraît compliqué à la ménopause, perdre les petits kilos en trop demeure tout à fait possible, à condition de faire un peu plus attention à son assiette ! Les besoins énergétiques diminuant avec l'âge, réduisez donc vos portions, et privilégiez les aliments riches en protéines pour entretenir la masse musculaire, comme les oeufs, les viandes blanches et le poisson, moins caloriques que la viande rouge.

Côté verdure, pensez aux légumes de saison et buvez beaucoup de thé vert. À la ménopause, le métabolisme ralentit, et les graisses ont la fâcheuse tendance à s'accumuler autour de la ceinture abdominale. Les catéchines, présentes dans le thé vert, ont justement pour action de rééquilibrer la répartition corporelle des graisses et de remettre en marche le métabolisme naturel. Continuez à contrôler vos envies irrépressibles de grignotage, qui augmentent avec les variations de la glycémie, variation dues au changement hormonal, et mangez lentement pour faciliter la digestion et éviter les ballonnements.

Éviter les régimes drastiques

Attention, contrôler ne veut pas dire supprimer ! À la ménopause surtout, manger équilibré est fondamental pour éviter les carences, préserver le capital osseux, et ralentir la fonte de la masse musculaire. Oubliez donc les régimes draconiens qui, malgré leurs résultats impressionnants les premières semaines, dérèglent l'organisme, lequel se met alors à stocker toutes les graisses une fois le régime terminé pour se prémunir d'une prochaine pénurie. Honorez donc les trois repas de la journée afin d'éviter le coup de fatigue en milieu de journée et les envies de grignotage, qui réduiraient à néant tous vos efforts !

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Ménopause : 3 astuces pour conserver sa silhouette
  • avatar
    royco -

    je suis un peu sec sur le sujet !

    avatar
    loulili -

    vous auriez pu passer par Strasbourg !!.......pour faire une pose......au stade la Meinau !!......
    c'était l'occasion d'avoir un but........... dans votre vie !!............P'apibabyfoot !!

  • avatar
    pahaliah -

    Quelle solution pour les sueurs et bouffées de chaleurs chez les hommes andropausés.
    Mon médecin me fait faire des piqures de testostérone pour compensé la perte mais je crois que c'est pire. Si vous avez des solutions, merci.

    avatar
    Deesse_Themis -

    Si les piqûres vous semblent désagréables, vous pouvez trouver des patchs en pharmacie, mais apparemment c'est cher... Maintenant, si vous êtes ouvert d'esprit, l'homéopathie et la phytothérapie sont vos amis (au moins, ça coûte moins cher et il n'y a pas d'effets secondaires!) - attention cependant à ne pas l'associer avec d'autres médicaments, demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin (s'il n'est pas "anti-plantes"!). Bon courage!

  • avatar
    aida58 -

    Calcium et vitamine D - dès le départ afin d'éviter voûte, canne etc... sinon rapetissement et os qui se ramollissent.......
    comme pour l'andropause ----dont on ne parle jamais -------pourtant idem !!!!!
    +nourriture raisonnable et activité physique idem !!!!!!!!!!
    et même avant ces stades...
    mais penser déjà à fabriquer une silhouette bien avant car que d'obèses chez de très jeunes

  • avatar
    Robin-Wood -

    Plus on vieillit plus cela mène aux pauses !

    avatar
    Fifi13 -

    Les femmes ménopausées sont des femmes à qui la nature a donné des vacances ...

  • avatar
    citizenerased -

    C'est quoi cette pensée unique de vouloir à tout prix "retrouver sa silhouette de 20 ans" ....et pourquoi pas son ignorance ,son inexpérience et incertitudes de 20 ans " ? Assez de ce diktat de la minceur et de la jeunesse et de la beauté !!! Profitons de notre age et de toutes les richesses que nous avons accumulées et qui nous ont épanouis(es) . Et si nous sommes en bonne santé , essayons de la préserver ! Bien sur pour ceux ou celles qui ne se sentent pas épanouis affectivement ou intellectuellement la recherche d'une certaine beauté pourra les combler !

    avatar
    cricri290 -

    je suis tout à fait d'accord avec citizenerased profitons de la vie tant qu'on a la santé on peut etre très belle avec des rondeurs aussi

    avatar
    lenny158 -

    citizenerased, je ne me sens pas épanouie avec 3 à 4 kg de trop et un bourrelet de graisse sur le ventre et des bras "chauve-souris" tout ça à cause de la ménopause (bien contente de l'être, je veux dire ménopausée,car depuis l'âge de 10 ans et demie, être emmerdée avec ces trucs et qui ne m'ont même pas donné la joie d'être maman!) , car ce n'est pas avec ce que je mange, que je les ai pris! Par contre depuis ma dépression en 2011, je ne fais plus de sport, et comme avec l'âge le métabolisme ralentit, on élimine moins. La solution reprendre une activité sportive courant septembre ne pourra que faire du bien à mes os, et à éviter une perte musculaire, et rester en forme. Rassurez vous ce n'est pas pour suivre les "diktats de la mode" car vu ma grandeur (même en ayant eu un poids de 40kg pendant 10 ans) je ne risque pas de ressembler aux mannequins.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]