Ronronthérapie : quand les chats jouent les thérapeutes

Chargement en cours
Et si les chats jouaient les thérapeutes ?
Et si les chats jouaient les thérapeutes ?
1/2
© iStock, Gumpanat

Justine Fiordelli

Avez-vous déjà entendu parler de la ronronthérapie ? Bonne nouvelle pour les fans de boules de poils, le ronronnement des chats aurait de multiples bienfaits sur le moral. Zoom sur un phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur.

Excellent pour dire bye-bye aux énergies négatives

Le ronronnement des chats, avouez que vous ne pouvez pas vous en passer ! Eh bien, bonne nouvelle : ces petites vibrations plus ou moins bruyantes qu'ils émettent lorsque vous les câlinez joueraient pour beaucoup sur le bien-être de chacun au quotidien. Et si on vous disait qu'ils possèdent des bienfaits délassants sur l'être humain ? Si ce n'est pas scientifiquement prouvé, de nombreux livres dédiés à la "ronronthérapie" le soulignent. Les ronronnements des chats procureraient une sensation de réconfort et d'apaisement, comme s'ils avaient la capacité de faire chasser toute idée morose de notre esprit. Dans un ouvrage intitulé "La Ronron Thérapie", paru en novembre 2009, la journaliste Véronique Aïache pointe notamment du doigt leur pouvoir de faire "diminuer l'anxiété, la tension artérielle, donc le risque d'infarctus". Une sorte de médicament naturel ? C'est tout ce que cela laisse à penser. Mais les chats ne nous soignent pas uniquement par leurs ronrons, mais aussi par l'incroyable affection qu'il nous procure chaque jour, en venant s'installer sur nos genoux sur le canapé.

Face à la ronronthérapie, tout le monde n'y est pas réceptif au même degré, mais pour certains, cela raisonne comme une véritable thérapie mentale. C'est le cas de Clara, 32 ans, qui explique que les ronronnements l'aideraient même à trouver le sommeil. Fini les insomnies ? Peut-être bien ! Elle nous raconte : "C'est fou le bien que cela me procure. Quand mon chat s'arrête de ronronner, je le caresse à nouveau pour qu'il recommence. Le son m'apaise et m'aide à m'endormir plus facilement." Dans une interview accordée au site Psychologies, Jean-Yves Gauchet - vétérinaire à Toulouse et auteur du livre "Mon chat et moi, on se soigne !" aux éditions Le Courrier du Livre - affirme "qu'écouter ce doux bruit entraîne une production de sérotonine, 'l'hormone du bonheur', impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur". Cela ne serait donc pas une légende, les chats auraient un réel impact sur notre humeur et notre moral et agiraient, à en croire ces affirmations, comme des aspirateurs à ondes négatives. Un antistress à portée de main si vous avez la chance d'en avoir un à vos côtés.

Les bars à chats ou quand la ronronthérapie devient accessible à tous

Pour celles et ceux qui n'ont pas la chance d'avoir leur propre petite boule de poils chez eux, des endroits nommés "bars à chats" fleurissent actuellement aux quatre coins de l'Hexagone. Le concept de ces établissements exportés tout droit du Japon ? Boire un thé ou un chocolat chaud et déguster une pâtisserie en présence de chats qui ne demandent qu'à être caressés et chouchoutés. Une bonne façon de profiter des bienfaits apaisants de la ronronthérapie le temps d'une pause goûter seule ou entre amis. L'une des premières villes françaises à s'être lancée est Paris, mais d'autres villes aux quatre coins de l'Hexagone ont également tenté le coup récemment, à l'instar de Bordeaux et Reims. Si vous ne savez qu'en penser, ça vaut le coup d'essayer. Soit vous adhérez, soit vous y êtes totalement réfractaire. De quoi devenir accro aux ronrons !

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
90 commentaires - Ronronthérapie : quand les chats jouent les thérapeutes
  • avatar
    marie2407 -

    je confirme que c'est vrai car mon chat dormait de mon côté et ronronnait cela m'endormait mais comme mon mari les ronronnements ne les supportait pas j'ai dus laisser mon chat au salon et depuis je prends de cachets pour dormir et j'avais une chatte que lorsque j'étais enceinte si elle venait sur mon ventre je savais que j'allais perdre mon bébé j'ai eu l'expérience 8 fois et quand j'étais enceinte de mon fils elle n'est pas venue une seule fois et j'ai donné naissance à mon bébé. comme quoi les animaux ressentent bien le danger et l'amour l'amour .

  • avatar
    RENEE -

    Etant seule j 'ai un chat et il m 'apporte beaucoup de joie pour moi c est une compagnie il est très intelligent je lui parle et il me répond par des miaulements différents suivant ce que je lui dis,il m apporte plus que certains hommes . ....

  • avatar
    cubana -

    Ma chatte se nomme Pénélope, et j'ai beau lui donner des croquettes, elle ne fait que ronronner....La presse va finir par en parler...

  • avatar
    Adly -

    Moi j'préfère les griffes du chat dans l'dos; ça apaise les démangeaisons...
    et ron et ron petits patacons...

  • avatar
    Vampirella -

    je ne comprends pas la méchanceté de certains messages. Un chat c'est très joli, très malin, très câlin et très utile: dans mon immeuble les voisins râlent parce qu'il y a beaucoup de souris, chez moi il n'y en a pas (elles ne sont pas folles elles ne viennent pas chez les chats!). Et les enfants adorent le ronron, pourquoi ça serait con d'aimer le ronron? On vit une époque difficile pleine de drames, le chat nous apaise.

    avatar
    flmg26 -

    oh oui les chats nous apaisent!! seule j en ais 2 ;2 frères mais en grandissants bien différents mais aussi attachants !