Self-défense au féminin : 3 bonnes raisons de s'y mettre

Chargement en cours
Le self-défense apprend à avoir confiance en soi, à se sentir plus forte.
Le self-défense apprend à avoir confiance en soi, à se sentir plus forte.
1/2
© iStock, dolgachov

Jessica Xavier

Apprendre à se défendre, à gérer ses émotions, à blinder sa confiance en soi : ces arguments attirent de plus en plus de femmes dans les cours d'auto-défense. Voici les raisons qui vont vous pousser à devenir vous aussi une "guerrière"... sous contrôle.

Le self-défense ne se résume pas à se défouler tout en apprenant à se défendre. Si la méthode vous enseigne comment vous sortir de situations difficiles voire d'une agression grâce à des techniques simples et efficaces accessibles à toutes (inspirées des sports martiaux, de combats mais aussi des combats de rue), c'est aussi bien plus que cela. Le self-défense, c'est toute une dimension psychologique qui muscle le mental et vous aide à gérer, le stress, les émotions. Objectif ? En finir avec le sentiment de vulnérabilité !

Rendre coup pour coup

Apprendre à se défendre est bien sûr la base du self-défense. Pouvoir sortir tard le soir sans se sentir en insécurité, riposter en cas de harcèlement de rue, se défendre face à une agression, le self-défense vous montre comment rendre coup pour coup sans vous mettre en danger. Dans les cours, pas de techniques dignes d'une karatéka aguerrie ou d'une boxeuse pro. Non, les gestes sont simples et efficaces. Vous vous servez de votre corps, de votre voix, de votre poids et même de celui de l'autre. L'auto-défense vous inculque l'art de répondre à une attaque, à esquiver les coups, à vous tirer d'un mauvais pas sans y laisser trop de plumes. Répétés à l'envie, ils doivent devenir des automatismes pour que vous soyez prête si un jour la situation l'exige.

Apprendre à gérer ses émotions

Donner un coup de poing, c'est bien, mais en cas de danger, il est primordial de savoir garder un minimum de sang froid pour agir correctement. Même si votre instinct de survie s'enclenche et vous incite à répondre ou à vous enfuir, parfois certaines personnes peuvent rester paralysées. Respiration, concentration, méditation, les cours d'auto-défense intègrent de plus en plus ces techniques de relaxation afin de vous aider à maîtriser votre stress, à dépasser votre peur. Le self-défense vous apprend à gérer la surprise, à y faire face pour ne pas rester sidérée et pouvoir réagir au mieux et au plus vite.

Muscler sa confiance en soi

L'assurance, la confiance en soi, ne plus avoir peur c'est ce que recherchent beaucoup de femmes dans les cours de self-défense. Se savoir capable de contre-attaquer, se dire que l'on ne sera pas démunie face à une agression est une composante clé pour se sentir forte et sûre de soi. Et une attitude combative peut avoir toute son importance pour tenir un agresseur à distance.

Qu'elles que soient les motivations qui vous incitent à prendre des cours de self-défense, vous en ressortiez transformée et fatiguée ! Car apprendre à se défendre c'est du sport. Le physique et le cardio sont sollicités. Sans oublier l'aspect défouloir qui est lui aussi un argument de poids pour vous décider à apprendre à vous défendre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Self-défense au féminin : 3 bonnes raisons de s'y mettre
  • avatar
    royco -

    c'est comme le secourisme, si on ne pratique pas ou on ne se remet pas à niveau, c'est mort !

  • avatar
    LEMECRANT -

    pas besoin d'entrainement mesdames, un bon coup de pied direct dans les burnes mais surtout ne pas rester sur place pour voir le résultat.

    avatar
    lhakpa -

    lemecrant, va sur la rubrique d'à côté faire un selfie de ta zigounette, elle paraitra plus grosse qu'en réalité

    avatar
    MAATHEMIS -

    grossière erreur, beaucoup étant "paralysés" et sidérés par l'agression au moment de le donner, faute d'entraînement, justement...

    avatar
    LEMECRANT -

    Ihakpa, toi , elle est hors d'usage, la mécanique est rouillée.

    avatar
    personne16 -

    c'est vraiment inutile il faut voir les soldat américains ils font partie des commandos ils ont eu du mal pour arrêter le terroriste même les force de l'ordre ils ont du mal pour arrêter un individue armé alors aller voir une personne avec son sel-défense même un homme jeune aurait du mal a arrêter un autre autre homme armé il faut plutôt apprendre a se protéger et aussi pour pour prendre la fuite moi je suis un homme je m'entraine tous les jours je le dis j'aurais du mal si on me prend par surprise

  • avatar
    paulusgermano -

    et moi je mange au self service

  • avatar
    LaFrancederive -

    Les arts martiaux demande une pratique très longue et beaucoup de persévérance et d'entraînements. Il faut un mental et un physique très performant pour affronter la peur et l'effort intense, avoir un cardio préparé dans des conditions extrêmes pour gérer et anticiper les coups et le stress.
    Il faut arrêter de dire n'importe quoi cela ne s'apprend pas en quelques mois, il est impossible d'esquiver ou de bloquer les coups violents, les armes blanches, matraques, pire arme à feu.
    Pour ces femmes, il vaut mieux s'entrainer à se dégager, prendre la fuite et courir.

    avatar
    magnet -

    une décharge électrique de quelques millions de volts et la question trouve sa réponse

    avatar
    MAATHEMIS -

    je conseille d'emporter sur soi une petite poivrière en plastique, en vente libre dans tout rayon alimentation et fort peu onéreuse... mais d'une redoutable efficacité...

    avatar
    lucobject -

    Pour le poivre .....tout dépend d ou vient le vent !
    Mieux vaut se munir d une bombe au poivre en gel