Arrêter de fumer sans grossir : oui mais comment ?

Chargement en cours
Vous avez envie d'arrêter de fumer mais craignez de prendre du poids ?
Vous avez envie d'arrêter de fumer mais craignez de prendre du poids ?
1/2
© Adobe Stock, puhhha

Mélissa Darré

Principale cause d'angoisse et de rechute pour les fumeurs, surtout les femmes, la crainte de prendre du poids peut nuire au désir de dire stop au tabac. Pour y parvenir, la rédaction vous livre ses bons conseils pour arrêter de fumer sans dire bonjour aux kilos superflus.

Force est de constater que fumer implique de brûler davantage de calories. Pour un niveau d'activité identique, le fumeur aura tendance à voir ses dépenses énergétiques augmenter d'environ 6% au repos, contre 12% pendant l'effort par rapport à un non-fumeur. En moyenne, les effets de la nicotine sur l'organisme induisent ainsi une dépense journalière de 200 calories supplémentaires, pour une consommation d'environ un paquet. Si on ajoute à cela l'effet "coupe-faim" bien connu de la cigarette, un fumeur se maintiendrait donc à un poids plus bas − d'environ 2 à 4 kilos − que celui d'équilibre qu'il est censé avoir. Dire adieu à son addiction rimerait alors avec quelques changements sur la balance. À tort ou à raison ?

Anticiper l'arrêt du tabac

Le moment est venu ? Vous souhaitez arrêter de fumer. Or, comme beaucoup, vous redoutez une prise de poids conséquente. Rassurez-vous à moins de compenser le manque par des pulsions alimentaires, celle-ci est généralement assez modeste, voire inexistante. L'importance est ni plus, ni moins de bien vous y préparer. Pour cela, faites d'abord le point sur votre consommation de cigarettes et votre besoin d'être aidée à y mettre un terme. Pour un arrêt en douceur, ne considérez pas l'usage d'un substitut comme une faiblesse, bien au contraire. En gomme ou en patch, il maintient un apport réduit en nicotine et vous garantit une phase de transition du sevrage réduisant le risque de manque et donc de kilos superflus.

Revoir ses habitudes alimentaires

Quitte à adopter une hygiène de vie plus saine, autant ne pas faire les choses à moitié ! Profitez de l'arrêt de la cigarette pour revoir vos habitudes alimentaires, surtout si elles laissent à désirer. Pour éviter toute prise de poids excessive, une alimentation saine et équilibrée est la meilleure voie à suivre. Aussi, si le manque se fait ressentir évitez de vous ruer sur le sucré, le salé et le gras et dites bonjour aux fruits, légumes, céréales et produits laitiers. L'idée n'est pas de vous imposer un régime en plus du sevrage, mais de réapprendre à manger de façon variée et en quantité adaptée. Une partie de plaisir avec un goût retrouvé ! Ne négligez pas non plus de boire de l'eau en quantité suffisante au fil de la journée, surtout quand l'envie de fumer se fait ressentir.

Se dépenser physiquement

Vous voulez faire la peau aux 200 calories journalières que vous dépensiez autrefois en fumant ? Pour cela, il ne tient qu'à vous d'envisager la pratique d'une activité sportive. Idéale pour conserver la forme, elle l'est également pour le bien de votre mental. Running, vélo, danse, natation... Quel que soit le sport pour lequel vous allez opter, il sera en effet un allié de choix pour réduire votre stress dû à l'arrêt du tabac. Pour les moins sportifs, n'ayez crainte. La marche est toute indiquée, et ce à tout âge, à raison d'une demi-heure minimum par jour. Et au quotidien, bougez davantage, en empruntant par exemple les escaliers plutôt que l'ascenseur ou l'escalator. Prêt, feu, partez !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU