Bilan cardiaque : quand prendre rendez-vous ?

Chargement en cours
Le bilan cardiaque est recommandé dès l'âge de 50 ans.
Le bilan cardiaque est recommandé dès l'âge de 50 ans.
1/2
© Adobe Stock, Robert Kneschke

Laetitia Reboulleau

Les problèmes de coeur sont du genre à inquiéter rapidement. Aussi, les rendez-vous chez le cardiologue peuvent faire peur à certaines personnes. Dans quelle situation faut-il faire un bilan cardiaque ou à partir de quel âge ? Découvrez la marche à suivre.

Le bilan cardiaque, mode d'emploi

Un bilan cardiaque est composé de différents tests et examens médicaux qui servent tous un but commun : surveiller l'état du coeur des personnes, et rechercher une éventuelle pathologie chez les patients qui souffrent de symptômes cardio-vasculaires, afin de pouvoir proposer au plus vite un protocole de soin efficace.

Le premier examen est généralement réalisé par votre médecin traitant : pouls, tension, auscultation du coeur... Ce dernier peut ensuite vous recommander des examens supplémentaires, tels qu'un électrocardiogramme, un dosage biologique des enzymes cardiaques, une échocardiographie ou encore une scintigraphie. Chacun de ces examens a pour but de déceler les différentes pathologiques cardiaques qui existent.

50 ans, l'heure du bilan ?

Le demi-siècle est souvent un passage redouté. Si la majeure partie des personnes est encore en pleine santé, c'est toutefois à cet âge que le corps commence à accuser le coup, à subir le contre-coup des excès de la jeunesse. Et c'est notamment vers la cinquantaine que les premiers problèmes cardiaques peuvent s'installer, sans forcément engendrer de symptômes détectables à l'oeil nu.

C'est pour cela qu'il est généralement demandé aux patients de faire un bilan de santé à l'approche de cet échelon : c'est ce que l'on appelle de la médecine prédictive. Un rendez-vous chez votre médecin généraliste, pour commencer, qui pourra ensuite vous orienter, s'il en ressent le besoin, vers un cardiologue. Ce dernier sera en mesure de réaliser des examens plus poussés.

Les facteurs qui incitent à un bilan cardiaque

Si 50 ans reste l'âge le plus courant pour un bilan cardiaque, ce dernier peut être recommandé n'importe quel moment, en cas de facteurs pouvant laisser suspecter la présence d'un problème cardiaque (angine de poitrine, insuffisance cardiaque, risque d'infarctus du myocarde...).

Des bilans cardiaques sont bien entendu prescrits aux personnes ayant déjà eu des problèmes de coeur, et notamment à celles à qui l'on a posé un pacemaker ou qui ont subit une opération lourde. Ils ne sont cependant pas les seuls : les individus qui présentent des facteurs à risques - cholestérol, surpoids, tabagisme, sédentarité, ménopause... -, ou qui ont des antécédents familiaux peuvent demander un bilan cardiaque dès l'âge de 40 ans, voire avant s'ils en ressentent le besoin.

Hospitalisation, ou pas ?

La majeure partie des tests d'un bilan cardiaque ne nécessitent aucune hospitalisation. Toutefois, certains examens plus invasifs, tels que la coronarographie, effectuée sous anesthésie locale pour détecter les troubles du rythme cardiaque, peuvent demander une hospitalisation de courte durée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU