Comment exploiter le pouvoir des antioxydants ?

Chargement en cours
Les antioxydants, contenus notamment en forte quantité dans le curcuma, aident à lutter contre les toxines qui favorisent le vieillissement prématuré des cellules.
Les antioxydants, contenus notamment en forte quantité dans le curcuma, aident à lutter contre les toxines qui favorisent le vieillissement prématuré des cellules.
1/2
© Adobe Stock, Printemps

Jessica Xavier

Ce que l'on met dans notre assiette a des conséquences sur notre santé, et surtout lorsqu'il s'agit de super-aliments. Pourquoi ? Parce que riches en antioxydants, ils aident à vieillir en bonne santé.

Les antioxydants sont à la mode. On vante leurs nombreuses vertus, dont leur capacité à retarder le vieillissement (corporel, mental, cutané) et leur effet "booster" de vitalité sur l'organisme. Mais que savons-nous réellement de ces pourvoyeurs de jeunesse et protecteurs de notre santé ?

Les antioxydants, c'est quoi ?

Les antioxydants sont une substance chimique présente à l'état naturel dans notre corps et certains aliments. Ils jouent un rôle protecteur des autres cellules et structures. Ils les protègent des radicaux libres, des substances chimiques nocives générées par notre organisme de façon naturelle mais également par le stress, le tabac, le soleil, ou une mauvaise hygiène de vie. Ces toxines génèrent de l'oxydation qui favorise le vieillissement prématuré des cellules. Les antioxydants sont indispensables pour bloquer ces radicaux libres, ralentir la multiplication des cellules cancéreuses, régénérer les tissus, et rester en bonne santé.

Quel antioxydant pour quels bienfaits ?

Les propriétés protectrices des antioxydants sont aujourd'hui connues. Par exemple, il a été démontré que les personnes consommant plus de fruits et légumes vivent plus longtemps que les autres. Au Japon par exemple, la faible incidence des maladies cardiovasculaires serait due notamment à la forte consommation de thé vert, riche en flavonoïdes.

Parmi les nutriments les plus antioxydants on retrouve :

Les flavonoïdes (thé vert, pépins de raisin, myrtilles) aident à réduire les risques de cancer et de maladies cardiaques.

Les vitamines A, C et E ne peuvent pas être synthétisées par l'organisme, elles doivent être apportées par l'alimentation (fruits, légumes). Elles agiraient, entre autres, sur l'incidence de la maladie d'Alzheimer, le stress, améliorent le système immunitaire.

• Le sélénium est un minéral qui protège l'ADN des dégradations dues aux radicaux libres. Il aide également à lutter contre les effets de l'accumulation des métaux lourds toxiques.

Les caroténoïdes possèdent des propriétés protectrices très intéressantes, notamment contre les radiaux libres générés par les expositions au soleil.

Dans mon alimentation

Pour rester en bonne santé, mettez au menu le thé vert prisé pour ses vertus "anticancer" (à limiter en cas d'anémie), la grenade, de l'huile d'olive, du chocolat noir, des aromates, du gingembre, du chou, du brocoli, des tomates, des baies... N'oubliez pas de suivre les recommandations officielles : 5 fruits et légumes par jour (bio de préférence pour éviter les pesticides). Retenez que la couleur prime, les aliments très rouges et très verts sont à privilégier (même s'il ne faut pas pour autant délaisser les autres). Enfin gardez en mémoire que bonne santé rime avec diversité. Il n'existe pas d'aliment miracle. Un seul aliment, aussi bon soit-il, ne suffira jamais à apporter tout ce dont vous avez besoin. Variez les plaisirs !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU