Déchaussement dentaire : comment l'éviter ?

Chargement en cours
Le déchaussement dentaire ou parodontite affecte les tissus de soutien de la dent. La gencive se rétracte et laisse apparaître la racine.
Le déchaussement dentaire ou parodontite affecte les tissus de soutien de la dent. La gencive se rétracte et laisse apparaître la racine.
1/2
© iStock, Yuri_Arcurs

Jessica Xavier

Le déchaussement dentaire est une maladie parodontale qui survient même quand les dents sont saines. Elle touche en effet les tissus qui entourent la dent. Découvrez quelques conseils pour la prévenir.

Le déchaussement dentaire, aussi appelé récession gingivale ou parodontite, correspond à une perte du tissu gingival qui soutient la dent. Résultat, la racine devient apparente, vulnérable et à terme sensible, voire douloureuse. Il est important de prendre rapidement rendez-vous avec votre dentiste quand il survient car l'espace créé entre la gencive et la racine fait le nid des bactéries. En cas de déchaussement non traité, les dents privées de leur support risquent de tomber.

Les causes du déchaussement dentaire ?

Des bactéries présentes dans la bouche et notamment dans la salive attaquent la gencive et provoquent une inflammation et des saignements. Petit à petit, la gencive se rétracte laissant apparaître la racine des dents. L'infection peut être provoquée par une mauvaise hygiène dentaire, une carie, l'accumulation de plaque dentaire. Toutefois, l'infection n'est pas la seule cause du déchaussement. Il peut être aussi le résultat d'un brossage trop énergétique, d'un traitement orthodontique, d'un bruxisme, de l'hérédité, de l'utilisation d'une brosse à dents à poils trop durs. L'âge est également un facteur de risques.

Comment l'éviter ?

Le déchaussement dentaire est une maladie parfaitement prise en charge par le dentiste. Toutefois, mieux vaut prévenir que guérir. Voici donc les gestes à adopter au quotidien pour prévenir et éviter le déchaussement dentaire.

Une hygiène bucco-dentaire irréprochable

Pour éviter que la plaque dentaire ne s'installe et ne fasse le nid aux bactéries, brossez-vous les dents trois fois par jour, si possible après chaque repas. Le brossage doit durer 3 minutes et être effectué de haut en bas, de la gencive en descendant. Pour respecter le temps imparti, utilisez le minuteur de votre téléphone, écoutez votre musique préférée du moment. Optez pour une brosse à poils souples pour ne pas agresser la gencive. La brosse à dent électrique étant bien sûr l'idéal si vous pouvez vous en offrir une. Elle n'a pas son pareil pour éliminer la plaque dentaire. Et pensez à changer votre brosse à dents tous les 3 mois.Vous avez déjà les dents sensibles ? Utilisez un dentifrice pour gencives sensibles, bio ou naturel, ils sont moins agressifs.

Compléter le brossage avec du fil dentaire ou une brossette interdentaire

Pour déloger les restes d'aliments coincés entre les dents et la plaque interdentaire, inatteignables par la brosse à dents, ils sont indispensables.

Un détartrage à intervalles réguliers

Si besoin, pour éliminer le tartre installé, prévoyez un à deux détartrages par an en cabinet dentaire. Cela va aider à éliminer la sensibilité et les saignements. Ce sera aussi l'occasion pour le dentiste de faire un bilan de votre santé dentaire et de mettre en place des solutions rapides en cas de maladies dentaires naissantes ou installées.

Enfin, consultez votre dentiste dès l'apparition des premiers symptômes (sensibilité des dents au froid et au chaud ; si vous commencez à voir la racine ; la dent bouge ; la gencive saigne au brossage).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU