Gymnastique oculaire : pourquoi s'exercer ?

Chargement en cours
La gymnastique oculaire consiste à faire travailler notamment les muscles des yeux, en les faisant par exemple dessiner un signe de l'infini.
La gymnastique oculaire consiste à faire travailler notamment les muscles des yeux, en les faisant par exemple dessiner un signe de l'infini.
1/2
© Adobe Stock, pixelaway
A lire aussi

Jessica Rat

Les yeux qui piquent ? Voilà un symptôme classique, entre autres, de ce que l'on appelle la fatigue visuelle. Survenant notamment après un long moment passé les yeux rivés sur un écran, celle-ci peut devenir un vrai fardeau. Aussi est-il recommandé de s'adonner régulièrement à quelques exercices de gymnastique oculaire...

Qu'est-ce que c'est ? À l'origine, il s'agit d'une médecine alternative mise au point par un certain William Bates au début du XXe siècle. Il était persuadé que les troubles de la vue pouvaient être guéris en entretenant simplement les muscles des yeux grâce à quelques exercices. Si les experts se sont depuis accordés à affirmer que cela ne peut aucunement remplacer les verres correcteurs, ils ne négligent pas pour autant les bienfaits de cette drôle de gymnastique pour le tout un chacun. Peu importe la qualité de votre vision, la gymnastique oculaire peut effectivement s'avérer des plus efficaces pour soulager la fatigue dite visuelle.

Les écrans à l'origine du mal

C'est un phénomène qui touche notamment ceux et celles qui s'attellent, de manière prolongée, à des tâches d'une extrême précision - comme ces horlogers, couturiers ou encore chirurgiens capables de garder le regard rivé des heures durant sur un même point. Mais pas que. La fatigue visuelle concerne d'ailleurs de plus en plus de monde depuis l'arrivée de l'ère numérique. Car c'est un fait : une grande partie de la population passe dorénavant ses journées les yeux fixés sur l'ordinateur, la télévision, la tablette et bien sûr le smartphone.

Ainsi avez-vous sans doute déjà expérimenté des légers troubles visuels, des yeux qui piquent, qui rougissent, voire qui larmoient après une journée intense au bureau ? Pour éviter de tels désagréments, tout d'abord, pensez à prendre ne serait-ce qu'une minute toutes les deux heures pour porter le regard au loin devant vous, notamment si vous êtres prostrée derrière un ordinateur. Puis, si la fatigue visuelle se fait déjà sentir, il vous suffit de réaliser quelques exercices, aussi doux que simples, réalisables n'importe où et n'importe quand.

En attendant l'avis d'un spécialiste...

Par exemple, couvrez-vous les yeux (fermés) avec la paume de vos mains afin de ne plus laisser entrevoir de lumière. Laissez-les ainsi se reposer, dans l'obscurité et la chaleur, pendant environ une minute. Les paupières ouvertes, vous pouvez aussi imaginer un signe de l'infini à parcourir du regard en un seul mouvement fluide, à plusieurs reprises. Si vous les sentez larmoyants, clignez simplement des yeux, lentement, de manière exagérée pendant environ trente secondes afin de réactiver les glandes lacrymales.

À noter que ces quelques exercices, parmi tant d'autres, porteront encore mieux leurs fruits s'ils sont pratiqués de manière régulière. En outre, et ce surtout si la fatigue visuelle persévère, le mieux est encore de suivre les conseils d'un spécialiste. Sans compter que, si vous êtes concernée, contrairement aux affirmations de William Bates, la gymnastique oculaire ne vous rendra en aucun cas exempte du port de lunettes !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU