Herpès : 5 choses à savoir sur ce virus

Chargement en cours
 L'herpès labial est extrêmement répandu en France et dans le monde. Il toucherait en France des millions d'adultes.

L'herpès labial est extrêmement répandu en France et dans le monde. Il toucherait en France des millions d'adultes.

1/2
© Adobe Stock, Africa Studio
A lire aussi

Jessica Xavier

L'herpès est un virus dont les symptômes sont l'apparition sur la peau et les muqueuses de petites vésicules autour de la zone infectée. Contagieux, l'herpès peut être labial ou génital.

L'herpès est une maladie dermatologique virale très répandue dans nos sociétés.

Deux types d'herpès

Il existe un virus pour l'herpès labial (HSV-1) et un virus pour l'herpès génital (HSV-2). Le virus HSV-1 se transmet principalement par contact des muqueuses buccales et provoque l'herpès labial ("bouton de fièvre") mais également génital lors que rapports oro-génitaux. Le virus HSV-2 est une infection qui se transmet presque exclusivement lors de rapports sexuels, et qui provoque des infections dans la zone génitale et anale.A noter, dans de rares cas, la transmission du virus peut se faire de la mère à l'enfant lors de l'accouchement.

Une contamination discrète

La transmission de l'herpès est facile, elle se fait par contact de la peau et/ou des muqueuses. La première contamination peut se faire sans symptômes, la personne ignore alors pendant des années qu'elle est porteuse du virus jusqu'à l'apparition de manifestations (lésions sur la zone infectée) en cas de fatigue, d'exposition prolongée au soleil, de stress, de fièvre, pendant les règles.

Qu'il soit oral ou génital, l'herpès est généralement asymptomatique. L'infection est plus contagieuse en cas de poussées, notamment quand les vésicules sont éclatées mais elle se transmet à tout moment même en cas d'absences de symptômes (plus rare). En cas de poussées, de bouton de fièvre, il faut éviter tout contact buccal avec la personne infectée et ne pas partager d'objet ayant été en contact avec sa salive.

L'herpès dure toute la vie

Une fois contaminé, il n'est pas possible de guérir l'herpès. Le virus reste à vie dans l'organisme. Le virus reste tapis dans les ganglions nerveux et se réveille de temps à autre pour diverses raisons (citées plus haut). Les symptômes ne sont pas permanents. La fréquence des poussées est variable d'une personne à l'autre sans que l'on puisse l'expliquer. Les lésions d'herpès peuvent être très sensibles au toucher, voire douloureuses. Certains médicament antiviraux (acyclovir, famciclovir, valacyclovir) aident à réduire l'intensité et la fréquence des symptômes, sans toutefois guérir la maladie. La recherche tente à l'heure actuelle de développer un vaccin pour prévenir l'infection, mais il faudra encore attendre des années avant la commercialisation d'un tel médicament.

L'herpès labial, une maladie généralement bégnine

Si le bouton de fièvre peut être gênant et disgracieux, il est bénin pour la santé. Toutefois, le virus peut entraîner de sérieuses complications chez les personnes qui ont un système immunitaire déficient.

Herpès génital et VIH

Chez les personnes porteuses du VIH et du HSV-1, les symptômes de l'herpès peuvent être plus graves et les récidives plus fréquentes. Par ailleurs, le HVS-2, maladie sexuellement transmissible, multiplie par 3 le risque de contracter le VIH et augmente également le risque de transmission de la maladie.

 
0 commentaire - Herpès : 5 choses à savoir sur ce virus
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]