Mycoses vaginales : comment en venir à bout ?

Chargement en cours
Les mycoses vaginales entraînent des démangeaisons.
Les mycoses vaginales entraînent des démangeaisons.
1/2
© iStock, Anetlanda

Justine Fiordelli

Souvent bénignes, les mycoses vaginales touchent un grand nombre de femmes. Liées à un dérèglement de la flore vaginale, comment s'en débarrasser ? On vous liste les différentes solutions.

Identifier les symptômes

Une mycose vaginale s'accompagne de certains symptômes qui doivent vous alerter. Les plus courants ? Des démangeaisons persistantes, des éventuelles sensations de brûlure s'accentuant lorsque vous urinez, mais aussi une quelconque rougeur anormale autour de la vulve ou encore des pertes vaginales de couleur blanchâtre. Si vous avez le moindre doute, consultez rapidement un médecin ou encore mieux, un gynécologue.

Pratiquer une toilette intime adaptée

Même s'il ne faut pas attendre d'avoir une mycose pour prendre soin de son hygiène intime, il est encore plus important de redoubler de vigilance lorsque l'on en contracte une. Lavez-vous avec un gel nettoyant spécial toilette intime type Saforelle ou Hydralin, disponibles en pharmacie, et ne prenez pas plus de deux douches par jour.

Consommer du cranberry

Riche en flavonoïdes - de puissants antioxydants -, la canneberge, également appelée cranberry, serait très efficace dans la lutte contre les mycoses vaginales. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) la recommande même dans la prévention des infections urinaires. La présence de proanthocyanidine (qui appartient à la famille des flavonoïdes) empêcherait en effet certaines bactéries responsables des mycoses de se fixer sur les parois urinaires. Comment la consommer ? En jus ou encore sous forme de cure en capsules ou comprimés. Demandez conseil à un médecin pour toute question.

Faire appel aux huiles

Dangereuses pour les femmes enceintes, allaitantes et pour les jeunes enfants, certaines huiles essentielles* auraient leur rôle à jouer dans la guerre aux mycoses vaginales, tout comme certaines huiles végétales d'ailleurs. Parmi elles :

• L'huile de tea tree* : également appelée huile d'arbre à thé, elle est connue comme étant un puissant antifongique naturel et pourrait ainsi aider à enrayer les mycoses vaginales. Appliquez-en, par exemple, une goutte sur le bas-ventre. À la moindre question, demandez conseil à un médecin.

• L'huile de coco : généralement utilisée en bain d'huile pour les cheveux, elle aurait aussi des vertus contre les mycoses vaginales et serait par ailleurs un excellent lubrifiant naturel. Choisissez-la de préférence bio et appliquez-la localement, autour de la vulve.

Utiliser des préservatifs pendant les rapports

En cas de mycose, rien ne vous empêche d'avoir des rapports sexuels, sauf si vous avez mal au moment venu, bien évidemment. Une consigne à respecter cependant : il est conseillé d'utiliser des préservatifs, pour éviter aux bactéries de se loger à l'intérieur de votre vagin.

Au-delà des astuces naturelles, il existe également le traitement médicamenteux. Certains médicaments sont désormais disponibles en libre-service en pharmacie. Ce qui ne doit pas remplacer un rendez-vous chez un professionnel de la santé, bien sûr. Crème antifongique ou encore ovules sont à la vente et font partie des principaux traitements.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
17 commentaires - Mycoses vaginales : comment en venir à bout ?
  • avatar
    Gheisha -

    S'il y a une chose qui doit vous alerter, mesdames ou mesdemoiselles, c'est la répétition de ces mycoses vaginales.
    Posez vous donc la question franchement si monsieur ne va pas trainer sa queue ailleurs !

    avatar
    caplan -

    ne prenez pas des courgettes , elles sont traitées ..ou alors achetez bio . ps/ c'est pour rire !

  • avatar
    Bourguignoul -

    ça vient des cunnilingus et de la moussa à raser les touffes.
    Bon ! Et maintenant je vais m'acheter une pizza sans champignons... puisque là on peut encore choisir !

  • avatar
    Pierre65 -

    Et certaines pratiques sexuelles à la mode, n'auraient-elles pas une incidence sur la fréquence de ces infections ??...................

  • avatar
    dor -

    c'est parsque c'est trop propre ............ et qu'on y met que des choses très propres .....!!

    mais c'est pas le roi Henry 4 qui disait "" surtout qu'elle ne se lave pas """" beurkkkk

    avatar
    caplan -

    oui et lui "sentait du gousset " ..quelle époque je n'ose deviner l'état des vagins ...

  • avatar
    Bully1 -

    Un bon coup de langue et hop c a va mieux !

    Mais , bon , c est ce que dit jocelyne , ma femme , donc à prendre avec toutes précautions et biais de confirmation !

    avatar
    Nosferatu -

    elle doit en avoir marre de ta langue de pute