Rage de dents : ces astuces pour la soulager

Chargement en cours
La rage de dent arrive souvent par surprise.
La rage de dent arrive souvent par surprise.
1/2
© Adobe Stock, WavebreakmediaMicro
A lire aussi

Jessica Xavier

La rage de dent nous prend toujours par surprise et il est souvent difficile d'obtenir un rendez-vous rapidement chez le dentiste. Zoom sur quelques solutions pour soulager le mal en attendant le rendez-vous médical.

Le clou de girofle, la solution incontournable

Le clou de girofle est certainement le remède de grand-mère le plus populaire pour calmer une rage de dent. Et pour cause, les propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes de son huile (l'eugénol) sont bien documentées et sont utilisées comme analgésique contre le mal de dents depuis au moins le XIIIe siècle. Une dent vous fait souffrir ? Placez un clou de girofle sur cette dent et maintenez-le correctement en serrant doucement les dents.

Les huiles essentielles* contre un abcès...

En cas d'abcès réalisez ce mélange, à utiliser en bain de bouche 3 à 4 fois par jour :

Dans une tasse mélangez 1 c. à c. de miel de thym, 1 goutte d'huile essentielle* (HE) de giroflier et 1 goutte d'HE de laurier noble. Mélangez 30g de sommités fleuries de thym dans 1 litre d'eau frémissante, couvrez, laissez infuser 15 minutes et filtrez. Versez cette infusion dans la tasse et réalisez le bain de bouche.

* Attention, les huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

... Et contre une infection dentaire

Dans ces cas-là, mélangez 1 goutte d'HE de giroflier, de laurier noble et de thym à thymol et appliquez au coton-tige sur la gencive infectée.

Le curcuma, un puissant anti-inflammatoire

En cas de rage de dent, déposez un peu de poudre de curcuma sur la pulpe de votre doigt et massez la gencive douloureuse.

La glace, oui... mais

Il faut être sûr de l'origine du mal de dent. S'il est dû à une hypersensibilité, la glace va aggraver le problème. S'il est causé par un abcès, ne mettez jamais la glace directement sur la peau, mais dans un sac plastique, glissé dans une serviette posée sur la joue.

L'antidouleur, inévitable

En complément de ces remèdes, la prise d'un antidouleur peut être nécessaire. Ibuprofène, paracétamol, demandez conseil à votre pharmacien.

N'arrêtez pas de vous brosser les dents

Quand le mal est là, il est tentant de laisser la dent au repos et de ne pas la brosser. Erreur. Si elle n'est pas nettoyée, les bactéries risquent de se multiplier et d'aggraver l'inflammation. Continuez à vous brosser les dents après chaque repas vous permettra, en plus, de déloger les résidus d'aliments qui pourraient se faufiler dans la carie. Pour cela, utilisez un fil dentaire et terminez le nettoyage par un bain de bouche antiseptique.

Toutes ces solutions sont temporaires, elles endorment le mal mais ne règlent pas le problème. Il vous faut impérativement un avis médical dans les meilleurs délais pour soigner la cause du mal. Et si la douleur est vraiment trop violente et qu'aucune de ces astuces ne la soulage, filez aux urgences.

Sources :

- "Clove (Syzygium aromaticum): a precious spice" ; Diego Francisco Cortés-Rojas, février 2014.

- "Les antibiotiques au naturel", Pascale Gélis-Imbert, Solar Santé.

- "Phytothérapie L'essentiel du bien-être", Isabelle Boffeli et Isabelle Bruno, Hachette Bien-être.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU