Salmonelles : faut-il s'inquiéter ?

Chargement en cours
Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris à la suite de la contamination à la salmonelle d'une trentaine de nourrissons ayant consommé du lait infantile fabriqué par Lactalis.
Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris à la suite de la contamination à la salmonelle d'une trentaine de nourrissons ayant consommé du lait infantile fabriqué par Lactalis.
1/2
© iStock, PeopleImages

Marine de Guilhermier

Elles font beaucoup parler d'elles depuis décembre 2017 et l'affaire des laits infantiles contaminés, mais que sont vraiment les salmonelles et à quel point sont-elles dangereuses pour la santé ?

Les salmonelles forment un genre de probactéries qui se développent notamment dans des produits alimentaires lorsque les règles d'hygiène ne sont pas respectées. Ces bactéries sont également souvent retrouvées dans les aliments crus ou insuffisamment cuits, généralement la volaille, les fruits de mer ou les oeufs. Enfin, certains animaux domestiques comme les oiseaux et les reptiles peuvent, eux aussi, transmettre une infection à la salmonelle.

Les nourrissons, premiers concernés

Cette bactérie peut provoquer une salmonellose, responsable, entre autres, de gastro-entérites. Mais généralement, cela ne va pas plus loin que des crampes au ventre, accompagnées de diarrhée et de fièvre. Sauf dans le cas des personnes âgées ou affaiblies et des nourrissons, chez qui les conséquences peuvent être plus graves. C'est pourquoi, samedi 2 décembre 2017, la Direction générale de la Santé a retiré 200 000 boîtes de lait infantile de trois marques différentes mais provenant toutes du même site de production de Lactalis, après avoir été informée de la "contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants âgés de moins de 6 mois dans 8 régions différentes". Quelques jours plus tard, le 10 décembre, le ministère de l'Économie et des Finances a annoncé un retrait beaucoup plus massif de boîtes de lait, après que cinq nouveaux bébés sont tombés malades. Selon Bercy, les premières "mesures prises par l'entreprise n'étaient pas de nature à maîtriser le risque de contamination". Depuis, la commercialisation et l'exportation de ces millions de boîtes ont été suspendue.

Quels sont les symptômes ?

Interrogé par Europe 1 le 3 décembre, le docteur Gérald Kierzek a expliqué que pour les nouveau-nés, "le risque essentiel (était) la déshydratation", avant de préciser que la salmonelle "va provoquer une diarrhée sanglante, avec de la fièvre." Et d'ajouter : "Donc il y a deux types de risques : la dissémination de la bactérie et le risque de déshydratation lié à cette diarrhée." Se voulant rassurant, le médecin affirme aussi qu'il n'y "a pas de risque chez les adultes mais chez les personnes les plus fragiles, il faut consulter sans tarder". Auprès du Parisien, son confrère, le pédiatre et infectiologue Robert Cohen, rappelait qu'il y avait également un risque de septicémie chez les plus petits, ce qui lui semblait "loin d'être anodin".

À ne pas confondre avec une gastro virale

Si ces récents cas ont alarmé beaucoup de parents, les infections à salmonelles ne sont la plupart du temps pas très fréquentes en France chez les tout-petits. Sylvie Hubinois, pédiatre et présidente de l'Association française de pédiatrie ambulatoire a ainsi affirmé à LCI le 10 décembre : "Il n'y a aucune raison de s'affoler ou de tomber dans la psychose concernant la salmonelle, d'autant plus en période de gastro-entérite virale." Et de rappeler : "En général, les signes physiques se manifestent au maximum trois jours après la prise de l'aliment à l'origine de la contamination."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU