Seniors : 5 conseils pour bien choisir sa mutuelle

Chargement en cours
Les comparateurs en lignes peuvent vous aider à choisir la meilleure mutuelle.
Les comparateurs en lignes peuvent vous aider à choisir la meilleure mutuelle.
1/2
© iStock, Rawpixel Ltd

Laetitia Reboulleau

Passé 55 ans, vous entrez dans la catégorie "seniors", et vos dépenses de santé peuvent augmenter. Le choix de votre complémentaire santé est donc important. L'idée ? Être bien couvert pour éviter les risques, mais sans non plus se ruiner. Pour bien choisir votre mutuelle, voici quelques conseils à suivre.

Faites le point sur ce dont vous avez besoin

Avant de choisir votre mutuelle, faites la liste des soins qui sont remboursés par la Sécurité Sociale, et surtout de ceux qui ne sont pas du tout pris en charge (les implants dentaires par exemple), ou qui sont très mal remboursés. Cela vous permettra de vous faire une idée précise de ce dont vous pourriez avoir besoin, en fonction de votre situation et donc de choisir la formule d'assurance qui vous convient le mieux. Un petit conseil : anticipez en fonction de vos antécédents familiaux et personnels. Certains soucis sont assez récurrents chez les seniors au niveau de la vue, de l'audition ou encore des dents. Des prothèses auditives, dentaires ou encore des lunettes représentent d'importants frais médicaux, qui sont très peu remboursés par l'Assurance Maladie. Il est donc important d'avoir une mutuelle qui les couvre.

Faites attention au prix, mais sans être trop fermé

Les mutuelles peuvent vite coûter cher, et, passé un certain âge, la baisse du pouvoir d'achat liée à la retraite pourrait vous pousser à choisir l'option la moins chère. Vouloir faire des économies, c'est bien, mais ce n'est pas une raison pour passer à côté de garanties qui pourraient s'avérer utiles. Par exemple, les contrats les moins chers ne prennent pas forcément en charge les dépassements d'honoraires, pourtant pratiqués par de nombreux professionnels de la santé. L'idée est donc de choisir une mutuelle abordable, mais rentable en cas de problème de santé. Parmi les points importants à vérifier, on retrouve notamment le remboursement des médicaments et des frais hospitaliers, mais aussi les aides à domicile, les prothèses ou encore le petit appareillage (bas de contention, etc).

Attention au tiers payant

Toutes les complémentaires santé ne pratiquent pas le tiers payant, c'est-à-dire qu'elles ne font pas l'avance du ticket modérateur. Vous êtes donc obligée d'avancer les frais de santé en cas de dépense médicale. Alors certes, cela évite le gaspillage, puisque vous serez moins tentée de racheter un médicament tant que vous en avez encore en stock. Mais cela peut aussi être embêtant en cas d'urgence. À vous de voir ce que vous préférez.

Utilisez un comparateur de mutuelles

Sur internet, vous trouverez sans peine des comparateurs qui vous permettront de sélectionner le contrat qui propose le meilleur prix, en fonction des options dont vous avez besoin. Ces outils sont gratuits et sans engagement, et vous permettent de mener une petite étude de marché pour savoir quelle complémentaire santé conviendra le mieux, non seulement à vos besoins, mais aussi à votre budget.

N'oubliez pas les promotions

C'est un petit plus qui peut toujours soulager le budget : de nombreuses mutuelles font régulièrement des offres promotionnelles, en offrant un ou deux mois de cotisations, ou en diminuant les frais de dossier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU