Sinusite : comment la prévenir ?

Chargement en cours
Une bonne hygiène du nez permet d'éviter les sinusites.
Une bonne hygiène du nez permet d'éviter les sinusites.
1/2
© iStock, PeopleImages

Marine de Guilhermier

Être atteinte d'une sinusite n'est jamais une partie de plaisir. Heureusement, cette inflammation ou infection des sinus généralement douloureuse peut être évitée en respectant quelques mesures préventives.

L'être humain possède quatre paires de sinus paranasaux : les maxillaires, frontaux, ethmoïdaux et sphénoïdaux. Ce sont des cavités remplies d'air situées dans les os du visage dont la muqueuse peut être inflammatoire à la suite d'une infection virale ou bactérienne, donnant lieu à une sinusite. On parle aussi de sinusite quand "les orifices qui les font communiquer avec le nez s'obstruent, ou quand il y a un liquide purulent ou non à l'intérieur", précise le docteur Jean-Marc Juvanon à Top Santé.

Le rhume, tu préviendras

Pour éviter d'attraper une sinusite, il convient tout d'abord de ne pas s'enrhumer. Car bien souvent ce sont les rhumes banals qui se transforment en sinusite. Ainsi, mouchez-vous et lavez-vous régulièrement les mains à l'eau et au savon (des ongles aux poignets) et, bien sûr, tenez-vous éloignée de vos proches enrhumés. D'autre part, un système immunitaire affaibli favorise l'apparition du rhume. Pour le garder au top, pratiquez régulièrement une activité physique, dormez suffisamment, mangez varié et équilibré et gérez votre stress, grâce au yoga par exemple, car il entame les défenses immunitaires.

Des allergènes et du tabac, tu te tiendras éloignée

S'exposer le moins possible à des allergènes comme le pollen, les acariens ou les animaux de compagnie permet d'éviter les sinusites. Tout comme s'exposer le moins possible aux polluants et à la fumée de tabac, qui irritent les sinus. Fumeuses, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire : mettre votre paquet de cigarettes de côté le temps de l'infection.

Des décongestionnants, tu n'abuseras pas

Si les décongestionnants peuvent être utiles en cas de sinusite, il ne faut pas utiliser ceux vendus sous forme de vaporisateurs nasaux plus de trois jours d'affilée. Ils peuvent en effet entraîner une accoutumance, irriter la muqueuse de nez et même ne rien régler du tout car il arrive parfois qu'une congestion nasale réapparaisse après l'arrêt du traitement. Les vasoconstricteurs décongestionnants sont, en outre, fortement contre-indiqués en cas d'hypertension artérielle, qu'ils soient sous forme de spray ou pris par voie orale.

Malade, tu protégeras ton entourage

Si malgré tout, vous développez une sinusite, vous pouvez toujours éviter de contaminer vos proches en adoptant des gestes simples. Par exemple, mouchez-vous seulement dans des mouchoirs en papier, jetez-les immédiatement après utilisation et lavez-vous les mains pendant trente secondes dès que c'est fait. Si vous avez des enfants, apprenez leur la bonne façon de se laver les mains, ne les embrassez pas sur le visage et, pour encore plus de sûreté, portez un masque dès que possible.

Enfin, soyez vigilante après un abcès ou des caries. En effet, les infections dentaires peuvent gagner les sinus et provoquer des sinusites, faites-les donc soigner le plus rapidement possible.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU