Syndrome d'Asperger : comment le repérer ?

Chargement en cours
Les enfants souffrant du syndrome d'Asperger sont généralement très solitaires.
Les enfants souffrant du syndrome d'Asperger sont généralement très solitaires.
1/2
© Adobe Stock, dubova
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

Trouble faisant partie de la famille de l'autisme, le syndrome d'Asperger touche plus de 30 millions personnes à travers le monde. Ceux qui en souffrent ont généralement des problèmes à se sociabiliser et à interagir avec leur entourage.

Asperger, une maladie mal comprise

Au cours des dernières années, le syndrome d'Asperger a été popularisé par la littérature et le cinéma. Lisbeth Salander, l'héroïne de la saga "Millenium", en souffre en effet. Elle a permis au grand public de découvrir ce trouble de la famille de l'autisme, souvent mal compris par les personnes qui ne sont pas directement concernées.

Asperger est un trouble envahissant, qui trouve son origine dans la neuro-biochimie, mais aussi dans un problème génétique. Handicap chronique, il n'existe pas de remède, mais les personnes qui en souffrent ont un avantage sur d'autres branches de l'autisme : leurs capacités intellectuelles ne sont pas touchées, même si l'activité du cerveau est affectée. À travers le monde, le nombre de personnes touchées par ce syndrome dépasse les 30 millions. Les garçons sont par ailleurs plus concernés que les filles : les cas chez les hommes sont 4 à 5 fois plus élevés.

Quels sont les symptômes chez les enfants ?

Le syndrome d'Asperger est parfois difficile à diagnostiquer, en particulier chez les enfants en bas-âge. Les cas diagnostiqués sont rares, mais certains signes peuvent déjà être présents. Les experts évoquent notamment un manque de communication de l'enfant, qui parle, sourit ou rigole peu. Bien sûr, tous les enfants sont différents dans leur développement, et si ces signes peuvent être avant-coureurs, ils peuvent aussi signifier que votre enfant est simplement timide. Si cette attitude persiste ou s'amplifie, en revanche, mieux vaut consulter un médecin, qui vous adressera à un spécialiste.

Dès l'âge de 3 ans, les symptômes sont généralement plus marqués. Les enfants concernés ont du mal à interagir avec leur entourage, se focalisent au point de se refermer sur certains sujets ou sur des objets, et réagissent parfois de matière étrange, car ils ne comprennent pas ce qui n'est pas explicitement expliqué. En résumé, les signes à repérer sont : des difficultés à communiquer et à établir des rapports avec les autres, une intolérance au bruit, mais aussi des mouvements répétitifs et des difficultés à coordonner ses mouvements.

Mais contrairement à d'autres formes d'autisme, l'intelligence des "Asperboys" et "Aspergirls" n'est pas impactée. Ces enfants sont au contraire généralement très intelligents, très exigeants, et perfectionnistes. La précision compte énormément pour eux, et ils sont dotés d'une excellente mémoire et d'une bonne capacité d'analyse.

Et chez les adultes ?

Parfois, le syndrome d'Asperger n'est pas détecté dès l'enfance, mais au moment de l'adolescence, voire de l'âge adulte. Les symptômes restent cependant les mêmes que chez les plus jeunes, mais sur différents plans. À retenir ? Des comportements répétitifs et stéréotypés (troubles obsessionnels du comportement, par exemple), des relations sociales difficiles (peu d'amis, solitude exacerbée, difficultés à appréhender une relation amoureuse), et des problèmes avec la communication non-verbale (incompréhension de l'humour, des doubles sens, etc).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU