5 astuces pour bien réussir son poulet yassa ou mafé

Chargement en cours
Le poulet yassa est un plat sénégalais très populaire.
Le poulet yassa est un plat sénégalais très populaire.
1/2
© Adobe Stock, Fanfo
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

La cuisine sénégalaise est encore peu populaire en France, et pourtant, les recettes qu'elle propose sont nombreuses et toutes plus savoureuses les unes que les autres. Envie de les réussir ? Voici quelques astuces à suivre.

Mafé ou yassa : apprenez la différence

Certaines personnes ont tendance à confondre ces deux appellations qui n'ont pourtant aucune similitude sonore. Le mafé est une sauce réalisée à base de pâte d'arachide, d'huile d'arachide, d'oignons, de tomates, d'ail et de poivre, dans laquelle vous devrez par la suite ajouter du piment. Le yassa est quant à lui un plat à base de riz et d'oignons, qui vient accompagner du poulet mariné dans du citron, qui sera ensuite braisé ou frit. Les deux recettes sont donc loin d'être les mêmes, malgré leur origine commune. Ces deux préparations sont de type ñaari cin, un mode de préparation sénégalais où la cuisson des ingrédients en sauce se fait séparément de la cuisson du riz.

Connaissez les ingrédients à éviter

Comme toutes les recettes, le mafé et le yassa ont souvent été détournés et réarrangés en fonction des goûts des uns et des autres, à tel point que la recette originale a parfois été oubliée, au grand désespoir des puristes. Alors, prenez bonne note : pour un poulet yassa ou un poulet au mafé réussi, il ne vous faut pas d'olives, et encore moins de moutarde. Suivez plutôt la vraie recette, et promis, vous allez vous régaler.

Ne vous y prenez pas à la dernière minute

Comme bon nombre de recettes traditionnelles, le poulet yassa et le poulet au mafé sont des préparations qui demandent du temps, puisqu'il faut faire mariner les ingrédients et enchaîner les découpes et les cuissons. L'idéal est donc de s'y prendre plusieurs heures à l'avance, voire la veille, pour un plat encore plus savoureux. En effet, plus la viande prendra le temps de mariner, plus elle sera tendre et moelleuse, pleine de saveurs, et plus vos invités pourront se régaler. Une fois votre préparation terminée, il vous suffit d'arroser la viande, de placer le tout dans un plat couvert de papier d'aluminium, et de réserver au frais.

Osez la cuisson au charbon

Encore une fois, c'est une question de tradition. Bien sûr, vous pouvez choisir de cuire votre viande au four, à la casserole ou à la poêle, mais le résultat aura nettement plus de goût si vous osez la cuisson braisée, au charbon de bois. Il s'agit d'un excellent moyen de faire ressortir les saveurs tout en apportant une vraie originalité. Alors, allumez votre barbecue ou votre cheminée, et laissez-vous tenter. Un petit conseil : si vous n'avez pas l'habitude de cette technique, ne mettez pas tout votre poulet d'un coup, faites petit à petit pour maîtriser la cuisson au maximum.

Attention au piment !

Les recettes sénégalaises sont souvent très épicées, mais tous les palais ne sont pas habitués à cette dose de piment. Alors, mieux vaut avoir la main légère lors de la préparation, à moins bien sûr que vous ne soyez adepte des plats vraiment très relevés. À vous d'adapter la recette avec la dose de piment qui correspond à votre goût et vos envies.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU