Chandeleur : et si l'on remplaçait la pâte à tartiner dans les crêpes ?

Chargement en cours
 Une crêpe fourrée aux fruits rouges, accompagnée d'une feuille de menthe et d'une pincée de sucre glace.

Une crêpe fourrée aux fruits rouges, accompagnée d'une feuille de menthe et d'une pincée de sucre glace.

1/3
© Fotolia

Marie Ponchel

À la veille de la Chandeleur, vous vous demandez sûrement encore quelles garnitures vont venir accompagner vos crêpes sucrées ? Pour vous aider dans vos choix, nous vous livrons ici quelques pistes pour changer de l'éternelle pâte à tartiner que l'on fait souvent rimer avec le mois de février. Beurre, purée, crème, mousse... La crêpe se marie avec beaucoup plus d'aliments et de textures qu'on ne le croit. La preuve par trois.

Les fruits ramènent leur fraise

Elle a le droit à sa journée internationale (le 5 février) et même bientôt à son propre festival (9 avril), et pourtant, la pâte à tartiner, que l'on peut aussi déguster avec des pancakes, des gaufres ou encore une simple brioche, n'est pas la seule alliée des crêpes sucrées. Il existe en effet de nombreuses alternatives, moins coûteuses et surtout moins caloriques, à commencer par les fruits, qui, au passage, rempliront vite votre quota de cinq par jour ! En compotée (rhubarbe, poires), en coulis (framboises, fraises), en confiture (bleuets, abricots), en confit (griottes) ou encore en zeste pour les agrumes, les fruits se marient parfaitement aux crêpes pour un goûter coloré, riche en vitamines et en fibres. La marmelade d'orange, accompagnée de zestes confits et d'une pincée de sucre glace surprendra vos papilles, au même titre qu'une mousse de citron ou une compote de pommes maison relevée d'une cuillère à soupe de Grand Marnier, à consommer toujours avec modération.

Des saveurs venues d'ailleurs

Pour parfumer vos crêpes, vous pouvez également vous inspirer des saveurs d'Orient : l'eau de rose, le miel, la fleur d'oranger ou encore l'amande (en beurre, en crème, douce ou amère) aromatisent généralement les Baghrir ou crêpes à mille trous, spécialité du Maghreb. Venue principalement d'Iran ou de Californie, la pistache aussi s'accorde très bien avec l'onctuosité de la crêpe. À déguster concassée, avec de la fraise ou un léger filet de chocolat chaud fondu, elle croque sous la dent et nous fait voyager, tout comme la crème de spéculoos, que l'on trouve dans le Nord de la France, en Belgique et aux Pays-Bas. Sa texture granuleuse et son parfum de cannelle s'harmonisent le plus souvent avec une compotée de pommes ou de la glace vanille. Enfin, comment ne pas citer la Bretagne, terre de la crêpe, qui regorge elle aussi d'ingrédients fabuleux pour redynamiser la Chandeleur, comme le caramel au beurre salé et le cidre (à incorporer directement à la pâte à crêpe à la place de la bière par exemple).

Un retour en enfance

Si vous avez décidé de célébrer la Chandeleur, c'est que, quelque part, l'idée de préparer des crêpes vous rappelle votre enfance. Pour raviver cette époque, pourquoi ne pas glisser dans vos crêpes des aliments au doux parfum de goûters d'enfants ? La confiture de lait par exemple, qui se lie parfaitement avec des morceaux de banane, le pain d'épices, agrémenté de miel et de pommes, le beurre vanillé, la crème de marrons (ou les châtaignes) et même les bonbons au caramel de type Carambar, à faire fondre à feu doux. Et si vraiment la pâte à tartiner vous manque de trop, la crème de cacao, à associer à de la mangue ou de l'orange, reste une bonne alternative pour garnir vos crêpes, tout comme la pâte à crêpes au chocolat (chocolat en poudre, ou cacao amer en poudre), qui se suffit à elle-même. Voilà, vous avez désormais toutes les armes en main pour apporter un peu de nouveauté à cette Chandeleur 2016 ! Bon appétit.

 
2 commentaires - Chandeleur : et si l'on remplaçait la pâte à tartiner dans les crêpes ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]