Comment bien réussir son cheesecake ?

Chargement en cours
Les fruits rouges sont un parfait accompagnement pour un délicieux cheesecake gourmand.
Les fruits rouges sont un parfait accompagnement pour un délicieux cheesecake gourmand.
1/2
© Adobe Stock, Shtuki Crew
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

Le cheesecake, ce dessert américain très populaire, est désormais bien implanté en France et très apprécié des gourmands. Mais contrairement à son nom, ce gâteau au fromage n'est pas salé, mais sucré. Découvrez les clés pour le réussir à tous les coups.

Élémentaire : suivez la recette

Cette information vous semble peut-être inutile, mais une piqûre de rappel est toujours bonne à prendre. La pâtisserie fonctionne comme la chimie : pour que la recette soit réussie, elle doit être suivie avec précision ! Il faut donc prendre le temps de peser soigneusement les ingrédients, de les mélanger dans le bon ordre sans sauter d'étape, et de respecter le temps et les températures de cuisson. Sinon, votre cheesecake risque d'être trop sec, ou au contraire trop liquide.

Côté ingrédients, privilégiez le fromage frais constitué de lait entier, et optez pour une crème fraîche à 30% de matières grasses, pour retrouver la consistance du vrai cheesecake new-yorkais. Pour le régime, on repassera : les versions allégées de ce dessert existent, mais sont moins savoureuses.

Investissez dans les bons ustensiles

Un cuisinier ou un pâtissier, même amateur, se doit d'avoir les bons outils pour réussir sa recette. Pour obtenir un cheesecake parfait, vous risquer donc de devoir investir dans quelques ustensiles, si vous ne les avez pas déjà : un chinois, pour éviter les grumeaux, un batteur pour mélanger la crème, mais surtout un moule à charnière pour démouler correctement votre dessert, et éventuellement des poches à douille, pour la décoration. L'avantage, c'est que vous pourrez réutiliser ces outils dans plusieurs autres recettes sucrées ou salées.

Ne vous y prenez pas à la dernière minute

Des invités qui débarquent à l'imprévu ? Si vous comptiez leur faire goûter votre délicieux cheesecake, c'est raté. Il s'agit d'une recette qui prend du temps, notamment à cause de la cuisson : votre dessert doit cuire longtemps, à feu doux, pour prendre la bonne texture. Au moment de le sortir du four, il doit encore être tremblotant. C'est seulement après avoir reposé au réfrigérateur (pendant toute une nuit, dans l'idéal !) qu'il aura la texture parfaite, ferme et fondante. Alors mieux vaut vous y prendre la veille pour le lendemain. Plus vous le laissez refroidir, plus le résultat sera doux, sans risque de craquelures.

Innovez !

Si la recette de base du cheesecake demande d'être suivie avec précision, rien ne vous empêche de faire quelques petites modifications pour la pâte de base. Vous pouvez par exemple remplacer les petits beurres par des spéculoos ou des biscuits chocolatés écrasés, pour donner un goût différent à votre dessert. Côté déco, vous pouvez également vous faire plaisir. Si le cheesecake se suffit très bien à lui-même (en particulier s'il est déjà aromatisé au citron, au café, au chocolat, etc...), vous pouvez également vous lâcher sur la décoration. Fruits rouges, coulis de fruits, chocolat fondu, éclats de fruits secs, pépites en tout genre... À vous de choisir en fonction de vos envies pour un résultat des plus gourmands.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.