La clémentine, ce fruit star de l'hiver

Chargement en cours
En hiver, faites le plein d'énergie en consommant des clémentines.
En hiver, faites le plein d'énergie en consommant des clémentines.
1/2
© iStock, loooby
A lire aussi

Marine de Guilhermier

Si l'été, vous vous tournez vers le melon pour avoir du orange dans votre assiette, en hiver, c'est la clémentine qui apporte une touche de couleur et de fraîcheur à vos repas. La rédaction vous dit tout sur cet agrume star de la saison froide.

Si elle est souvent confondue avec la mandarine, c'est que la clémentine lui ressemble fortement, les pépins en moins. Pas étonnant quand on sait que le clémentinier est un arbre hybride issu d'un croisement entre un mandarinier et un oranger. Son nom vient de frère Clément, chef des pépinières d'un orphelinat agricole en Algérie, qui a été le premier à faire ce croisement, en 1892, en compagnie du botaniste Louis Charles Trabut. Depuis, la clémentine continue à être cultivée en Algérie mais aussi au Maroc et en Espagne ou encore en France où elle est exclusivement produite en Corse.

Zoom sur la clémentine corse

Depuis 2007, la clémentine corse bénéficie d'un signe officiel de qualité, l'IGP (Indication Géographique protégée), ce qui lui permet de se distinguer de ses concurrentes. Récoltée à la main, avec ses feuilles pour témoigner de sa fraîcheur, la clémentine corse ne subit aucun traitement chimique après récolte. Si elle a donc tout pour plaire, rappelons tout de même qu'elle reste plus chère que celles venues du Maghreb ou d'Espagne et que sa saison est plus courte, de novembre à début janvier.

Idéale pour faire le plein d'énergie

Mais d'où qu'elle vienne, la clémentine est toujours très riche en vitamines C et B. Deux fruits suffisent d'ailleurs à couvrir la moitié de vos besoins quotidiens en ces deux vitamines. De quoi aider l'organisme à lutter contre les rigueurs de l'hiver et à vous apporter de l'énergie pour le reste de la journée. De plus, la clémentine contient des minéraux tels que du calcium, du magnésium et du fer, mais aussi des oligoéléments.

Comment bien la choisir et la conserver ?

Pour choisir la clémentine parfaite, fiez-vous à son odeur. Si elles est mûre, elle dégagera un léger parfum. Regardez aussi sa peau qui doit être lisse et sans éraflure. Il faut en outre qu'elle paraisse ferme et charnue au toucher. En revanche, ne prenez pas en compte sa coloration, la teinte orangée étant liée à l'ensoleillement du lieu où elle a été cultivée et non pas à son degré de maturité. Une fois achetées, le mieux est de consommer vos clémentines dans les six jours en les conservant à température ambiante. Vous pourrez les garder une dizaine de jours en les mettant au réfrigérateur mais elles risquent alors de perdre leur parfum.

Toutes ses utilisations en cuisine

Si, bien sûr, la clémentine se consomme généralement au naturel, il est également possible de l'utiliser autrement. Vous pouvez notamment en faire des jus pressés, de la marmelade ou bien râper son zeste dans un gâteau au chocolat ou dans une brioche, mais aussi l'utiliser dans des préparations salées ! Des clémentines confites se marient très bien avec du foie gras par exemple et elles peuvent être utilisées dans la préparation d'un tartare de poisson, pour qu'il soit légèrement sucré. Quant aux feuilles, mettez-les dans votre cocotte quand vous cuisez une volaille, cela la parfumera.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU