La cuisine au robot : idée délicieuse ou paresse mécanique ?

Chargement en cours
Onéreux mais pratique, un robot cuisinier vous aidera à confectionner les recettes les plus difficiles en toute simplicité.
Onéreux mais pratique, un robot cuisinier vous aidera à confectionner les recettes les plus difficiles en toute simplicité.
1/2
© iStock, ferrantraite
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou

Ils envahissent de plus en plus nos cuisines, près de la machine à café et du four à micro-ondes. Et si les robots culinaires étaient l'avenir de l'électro-ménager et de la gastronomie ?

Magimix en France, Cuisinart outre-Atlantique, le Thermomix allemand... le marché des robots de cuisine est en pleine effervescence. Rien qu'en 2014, les ventes de robots cuiseurs ont augmenté de 24,6% en France (Source RP Gifam) et l'année précédente, environ un million ont été vendus dans les magasins. Au-delà d'un succès, un plébiscite.

Vive le fast-cooking

Imaginé par Pierre Verdun au début des années 1960, le premier préparateur culinaire a très vite été adopté par les cordons bleus avant d'être décliné en ce que l'on appelle aujourd'hui un robot multifonction. D'une praticité sans égal, l'appareil possède de nombreux avantages dont celui non négligeable de passer moins de temps aux fourneaux ou de découper facilement les aliments. À cela s'ajoute la variété de recettes, salées comme sucrées qu'il permet de préparer, souvent plus abouties que si elles étaient conçues à la main. Un robot cuiseur, c'est en somme : une ergonomie remarquable, des fonctions multiples allant du râpage, du mixage à la cuisson. Bref, une ribambelle d'instruments de cuisine concentrés en un. Faut-il l'adopter pour autant ?

Le cuisinier du futur

Pour Mathilde, interrogée dans l'émission La Quotidienne en 2015, la réponse est nette : "Depuis que je suis équipée du robot mon niveau culinaire s'est vraiment amélioré." Et Laurence de renchérir : "J'en ai acheté un à la naissance de mon premier fils, je m'en sers quasi tous les jours, aucune panne, aucun changement de pièces détachées, il a maintenant 16 ans. Je recommande vivement. De plus, avec, difficile de rater la recette." Vous l'aurez compris : les robots de cuisine conviendront aux chefs néophytes, mais aussi aux cuisiniers pressés. L'appareil vous comblera également si vous aimez manger sain et équilibré, puisqu'il vous évitera d'avoir systématiquement recours aux plats pré-cuisinés. De même, si vous recevez du monde pour dîner, le robot vous assistera à chaque étape de préparation de votre repas, pour un festin réussi. De quoi effectivement satisfaire les apprentis cuistots.

Quid des vrais chefs ?

En revanche, si vous êtes un fin gourmet et que cuisiner, plus qu'un hobby est pour vous une véritable passion, pas sûr que le robot cuiseur fasse votre bonheur. En effet, s'il permet d'économiser du temps et autres atouts, il vous prive également du plaisir de découper vous-même vos aliments, de suivre la cuisson du met : de mijoter vos repas à "l'ancienne". Car, il faut le dire, le robot vient ici se substituer à l'être humain, s'attribuant presque tout le mérite. Par ailleurs, son coût exorbitant pourrait en rebuter plus d'un. Selon qu'il aide à la préparation ou la cuisson, un appareil de cuisine peut coûter jusqu'à 1 000 euros ! Et dans certains cas, il est nécessaire d'acheter des accessoires supplémentaires pour l'usage souhaité... ce qui rajoute des frais. De nombreux témoignages évoquent aussi le bruit qui émane de ces machines à tout faire lorsqu'elles sont fonctionnelles et plus rarement l'espace qu'elles peuvent occuper dans une cuisine. Investir dans un robot culinaire mérite donc beaucoup de réflexion.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU