La mangue, mode d'emploi

Chargement en cours
Il existe plus de mille variétés de mangues.
Il existe plus de mille variétés de mangues.
1/2
© Adobe Stock, Yaruniv-Studio
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

Fruit estival et exotique par excellence, la mangue est ultra-populaire grâce à sa chair tendre, savoureuse et juteuse. Mais pour être sûr de se régaler, encore faut-il savoir la choisir et la préparer.

La mangue, un fruit à consommer toute l'année ?

Les mangues du commerce viennent toutes de l'étranger : ce n'est pas le genre de fruits qui poussent en France métropolitaine, puisqu'elles nécessitent un climat tropical pour bien se développer. Cependant, elles seront meilleures en avril, mai, juin, juillet ainsi qu'en décembre, les mois qui correspondent à la pleine saison. Il existe plus de mille variétés, qui proviennent d'Inde, de Polynésie française, du Népal ou encore du Pakistan. Riche en vitamines, minéraux et fibres, c'est un fruit bourré en bienfaits, parfait dans le cadre d'une alimentation équilibrée, mais à consommer avec modération en raison de sa richesse en sucre.

Comment bien choisir une mangue ?

En France métropolitaine, les étalages proposent principalement les variétés suivantes : l'Amélie et la Kent (non-fibreuses), la Tommy Atkins (légèrement fibreuse) ou encore la Keitt (aux fibres fines). Inutile de se fier à la couleur de leur peau pour les choisir, puisque cette dernière change en fonction des variétés. L'idéal ? Tester sa souplesse en la pressant légèrement, pour vérifier sa fermeté. Une mangue très souple doit être consommée au plus vite, tandis qu'une mangue plus ferme pourra continuer à mûrir quelques jours à l'air libre, dans une corbeille ou dans un compotier. Attention : ne les conservez jamais au réfrigérateur sous peine de les abîmer, elles ne supportent pas les températures inférieures à 6°C.

Crue ou cuite : comment la consommer ?

Avant toute chose, il est essentiel de peler votre mangue. Plusieurs techniques existent, même si la plus connue est celle du "hérisson" : coupez votre fruit en deux, ôtez le noyau, quadrillez la chair et retournez-là pour former des petits cubes, faciles à croquer ou à couper. Vous pouvez aussi l'éplucher à l'aide d'un économe, ou encore utiliser un verre, en appuyant la peau entre le verre et la paume de votre main.

Ce fruit exotique se consomme aussi bien chaud que froid. Crue, la mangue se dévore seule ou viendra agrémenter vos desserts et autres salades de fruits : douce et sucrée, elle s'associe particulièrement bien aux fruits un peu acides, tels que les agrumes ou encore les fruits rouges. Cuite, la mangue se cuisine rapidement : entre cinq et dix minutes à la casserole, ou une vingtaine de minutes au confiturier. Vous pouvez en faire des confitures, des coulis pour accompagner vos desserts (glaces, cheesecake...), des compotes... À vous de laisser jouer votre imagination.

À noter que la mangue est également parfaite pour les associations sucrées-salées. Elle accompagne à merveille les viandes telles que le poulet ou le porc, ou encore les poissons blancs comme le bar, le merlan et le cabillaud. Essayez de la faire revenir à la poêle avec un peu de crème de coco, du curry et une pointe de cannelle : un vrai régal !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU