La revanche du chou de Bruxelles

Chargement en cours
Le chou de Bruxelles peut être délicieux, mais encore faut-il bien le cuisiner !
Le chou de Bruxelles peut être délicieux, mais encore faut-il bien le cuisiner !
1/2
© iStock, Bartosz Luczak
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

"Ah non, pas des choux de Bruxelles !" Les mauvais souvenirs de la cantine et de ces choux bouillis et malodorants sont encore tenaces. Pourtant, le chou de Bruxelles retrouve petit à petit ses lettres de noblesse et s'invite dans des plats recherchés. Une vraie revanche pour cette petite boule verte pleine de vertus.

Un légume plein de bienfaits

Si le chou de Bruxelles, en dépit des a priori, se refait une place dans notre alimentation : ce n'est pas pour rien. Ses bienfaits ne sont plus à prouver, puisque chaque petite boule verte regorge de vitamines (A, B et C), d'acide folique, de magnésium et de potassium. Il a donc tout à fait sa place dans une alimentation équilibrée, comme l'ensemble des crucifères, d'ailleurs. Mais ce n'est pas tout : il est également riche en protéines et représenterait un excellent anti-cancérogène. En somme, il a tout bon.

L'importance de bien le choisir et le conserver

Vous gardez des mauvais souvenirs des choux de Bruxelles amers, peu goûteux ? Pour profiter au maximum de leur bon goût, encore faut-il les choisir avec soin. Comme pour tous les légumes, il vaut mieux les acheter frais, quitte à les congeler vous-même. L'idéal ? Choisir des choux bien verts et bien ronds. Les taches jaunes sont à bannir, de même que ceux qui ne seraient pas fermes au toucher : ils doivent être bien rebondis. Enfin, pour assurer une cuisson régulière, essayez de choisir des choux de Bruxelles de même taille.

Côté conservation, les choux se conservent au réfrigérateur, dans un sac en papier kraft (surtout pas de sac plastique !) pendant 3 à 4 jours. Si vous préférez les congeler, commencez par les blanchir en les plongeant quelques minutes dans de l'eau bouillante. Égouttez-les et placez-les dans un sac congélation hermétiquement fermé.

Comment bien cuisiner les choux de Bruxelles ?

Bien choisir ses choux est une chose, mais pour ne pas retrouver le mauvais goût de ceux de la cantine, il faut les cuisiner avec soin. Oubliez le chou bouilli, trop riche en mauvais souvenirs, pour opter pour des recettes plus modernes. En quête de simplicité ? Optez pour une cuisson vapeur : coupés en deux, ils cuisent en 10 minutes, et vous pouvez ensuite les adapter à votre goût.

Envie de quelque chose d'un peu plus élaboré ? La poêlée de choux de Bruxelles est faite pour vous. Dans une poêle, avec de l'huile d'olive, faites revenir vos choux tranchés ou hachés avec des herbes, de la fleur de sel et des épices. Ou alors, laissez-vous tenter par la version rôtie : au four, avec du beurre demi-sel ou de l'huile de coco, faites rôtir vos choux pendant une vingtaine de minutes pour un résultat délicieusement fondant.

Vous pouvez associer ce crucifère à toutes sortes d'aliments : il sublime particulièrement la viande de boeuf et la volaille, au lard (lardons, bacon....) mais s'adapte également aux poissons. Enfin, sa richesse en protéines en fait un allié de choix pour les personnes végétariennes et végétaliennes qui souhaitent éviter les carences.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.