Macarons : un succès à la française

Chargement en cours
 Il existe de nombreuses variantes autour du macaron, laissant place à toutes les fantaisies.

Il existe de nombreuses variantes autour du macaron, laissant place à toutes les fantaisies.

1/2
© Adobe Stock, Jacques PALUT
A lire aussi

Clara Garnier

Bien plus qu'une douceur à base de poudre d'amandes, de blanc d'oeufs et de sucre, le macaron a connu en 10 ans une ascension fulgurante. Véritable ambassadeur du raffinement à la française, les gourmands du monde entier n'hésitent pas à dépenser des fortunes ou braver des heures d'attente pour s'offrir ce petit plaisir gustatif au goût inimitable.

De ses origines orientales à l'art du macaronnage à la parisienne

Même si plusieurs régions de France revendiquent sa création, le macaron serait né au Moyen-Âge dans une région correspondant à la Syrie, où l'amande y est - encore aujourd'hui - très cultivée. Importé en Italie par les grands explorateurs sous le nom de "macherrone", c'est Catherine de Médicis qui lui aurait fait traverser les Alpes au 16e siècle pour la célébration d'un mariage. Si à ses débuts, le macaron n'est qu'un simple biscuit, il évolue lentement et ce n'est qu'au 19e siècle qu'il est parfumé et divisé en 2 parties accolées. En 1862, le pâtissier parisien Louis-Ernest Ladurée lui donne ses lettres de noblesse en l'enrichissant de crème et de couleur : le "macaron parisien" est né avec la recette qu'on lui connaît aujourd'hui.

Le boom planétaire des années 2000

Depuis sa création dans la petite boutique de la rue Royale, le macaron a parcouru du chemin... Pêché mignon des stars, il est mis en vedette à l'écran dans des films comme "Marie-Antoinette", "Great Gatsby" ou des séries comme "Gossip Girl" et devient rapidement le chouchou de l'Amérique... et du monde entier ! La mode, également séduite par sa photogénie, lui concède une place de choix sur papier glacé. La blogueuse et influenceuse mode aux millions de followers, Chiara Ferragni, a même créé son propre macaron en partenariat avec Ladurée. Succès également retentissant sur les réseaux sociaux avec le hashtag "macarons" qui comptabilise "modestement" 3 millions de publications sur Instagram.

Une petite entreprise qui ne connaît pas la crise

S'il y a les grandes maisons comme Ladurée, Dalloyau ou encore Pierre Hermé (meilleur pâtissier du monde en 2016 et référence du macaron de luxe), il y a aussi les marques "grand public" qui proposent des versions plus abordables. Une démocratisation passant aussi par les cours de cuisine et leurs sessions "spéciales macarons" qui ne désemplissent pas. En effet, la confection d'un macaron nécessite une certaine technique dont seuls les pros ont le secret... Cette "course au macaron" pousse les pâtissiers et industriels à constamment se renouveler en proposant parfois des associations ou parfums plutôt étonnants : tomate-mozzarella, mojito, truffe-noisette, figue-fois gras, bubble-gum... Plus insolite, l'artiste contemporaine Marina Abramovic a même créé un macaron au goût... d'elle-même !

Petit par sa taille, mais grand par son succès, le macaron est un véritable exemple de réussite à la française. Symbole de raffinement et d'un art de vivre fantasmé, il prouve que la France possède un véritable savoir-faire et de nombreux talents pour l'exporter !

 
1 commentaire - Macarons : un succès à la française
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]