Melon : comment enfin tâter le bon ?

Chargement en cours
Découvrez comment choisir le bon melon.
Découvrez comment choisir le bon melon.
1/2
© Adobe Stock, Jackin
A lire aussi

Dominique Lemoine

Bonne nouvelle : l'été est de retour, et le melon aussi ! Très apprécié, il se savoure sous différentes formes, que ce soit en salade ou en tartare. Mais, chaque année, il est difficile de tomber sur le bon du premier coup. Par chance, les astuces ne manquent pas. En voici quelques-unes.

Troisième légume le plus consommé en France après la tomate et la carotte, le melon fait aussi partie des plus produits. Chaque été, il revient sur les étals des marchés et des grandes surfaces proposant un large choix. Mais trouver celui qui viendra sublimer votre plat peut parfois s'avérer difficile. Pourtant, il existe différentes façons de repérer celui qui régalera vos papilles.

Le soupeser

C'est une astuce simple mais efficace. Pour savoir si un melon est bon, il vous suffit simplement de le prendre et de le comparer avec un autre. Plus il est lourd et plus il est mûr, car cela signifie qu'il contient suffisamment de sucre... et qu'il a donc plus de chances d'être délicieux !

Le tâter

La chair est aussi un très bon indicateur de maturité. Alors, pensez à le tâter délicatement. S'il est mou, c'est qu'il a atteint l'âge idéal pour être dégusté. Toutefois, cette astuce peut s'avérer plus délicate pour certaines variétés telles qu'un brodé américain qui a une écorce plus épaisse, rendant plus difficile la perception de la chair.

Le sentir

Le bon melon détient un parfum sucré. S'il ne sent rien, c'est qu'il n'est pas assez mûr ou au contraire, si son odeur est trop prononcée, c'est qu'il est trop mûr. Il vaut donc mieux continuer votre recherche.

Vérifier la queue

Fiez-vous à sa queue. Également nommée le pécou, elle se détache lorsque le melon est prêt à être consommé. Elle est déjà tombée avant même que vous n'y touchiez ? Regardez la base de la queue. Si des craquelures sont présentes, c'est que vous pouvez l'ajouter à votre panier.

Choisir un melon bien marqué

Un bon melon se repère aussi par son apparence, non pas par la couleur ou l'état de sa peau, mais plutôt par ses rayures bien marquées. Cette astuce ne peut pas être généralisée à tous les types de melon, mais vous pouvez l'utiliser pour les melon charentais jaunes ou verts qui sont dotés de ces rayures.

Regarder l'étiquette

Un melon qui aura voyagé n'aura pas le même goût qu'un autre produit à côté de chez vous. Il est donc préférable d'en choisir un chez un producteur local. Pour connaître son origine, regardez bien l'étiquette. Celle-ci doit contenir un logo de l'un des labels de qualité tels que Label rouge, IGP (indication géographique protégée) ou similaire.

Choisir un melon selon sa consommation

Vous n'achèterez pas le même melon si vous l'utilisez le jour même ou le week-end prochain. Si vous comptez le manger comme entrée le soir, prenez un melon bien mûr, ferme, légèrement parfumé et à la queue détachée. Si au contraire, vous le dégusterez dans quelques jours, choisissez plutôt un melon qui n'est pas encore mûr, avec un parfum peu présent et une queue bien attachée.

À vous de choisir l'astuce qui vous convient !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU