Micro-ondes : décryptage de 5 idées réchauffées

Chargement en cours
Pour réchauffer un plat au micro-ondes, optez plutôt pour des récipients en verre ou en céramique.
Pour réchauffer un plat au micro-ondes, optez plutôt pour des récipients en verre ou en céramique.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

Solène Filly

Souvent pointé du doigt, le four à micro-ondes a pourtant su s'imposer dans les cuisines. Alors, est-il vraiment mauvais pour la santé ? Peut-il être utilisé pour cuisiner ou ne sert-il qu'à réchauffer des plats préparés ? Retour sur 5 idées reçues.

1) La cuisson au micro-ondes est dangereuse

"L'inquiétude de certains consommateurs est due à une désinformation : elle est sans fondement", indique la Fondation contre le Cancer, car les ondes utilisées par les micro-ondes sont très faibles, contrairement aux rayons X. Par contre, certains récipients en plastique utilisés au micro-ondes peuvent augmenter les risques de maladie s'ils contiennent des substances chimiques dangereuses comme le bisphénol A. Optez donc plutôt pour des contenants qui comportent la mention "utilisable au micro-ondes", de préférence en verre, en céramique ou en porcelaine non décorée.

2) Les ondes peuvent s'échapper du micro-ondes

Être exposé à des radiations n'est évidemment pas bon pour la santé, mais les appareils que nous utilisons au quotidien sont soumis à des règles strictes. Ainsi, la Commission électrotechnique internationale de Genève de 1979 a défini la puissance de fréquence des micro-ondes à 2 450 megahertz, une fréquence comparable à celle de la WIFI. En plus, le four s'arrête automatiquement de fonctionner dès que la porte est ouverte. Si votre micro-ondes est en bon état et que les joints de la porte sont étanches, vous ne risquez donc rien.

3) La qualité nutritionnelle des aliments passés au micro-ondes est amoindrie

Dès lors qu'un aliment est cuit, il perd certains de ses éléments nutritifs. Mais selon les chercheurs de l'université d'Harvard, la meilleure façon de les conserver est d'opter pour la cuisson la plus rapide qui utilise le moins de liquide possible. Des critères auxquels répond la cuisson au micro-ondes. Ainsi, dans un article publié en janvier 2015, ils expliquent qu'"utiliser le micro-ondes avec une petite quantité d'eau est plus ou moins similaire à une cuisson à la vapeur. Cela permet de conserver plus de vitamines et minéraux que d'autres types de cuisson."

4) Il est impossible de cuisiner avec un micro-ondes

Le micro-ondes n'est pas qu'un outil de dépannage pour réchauffer un plat de la veille ou une barquette surgelée. Il est tout à fait possible de l'utiliser pour cuire des légumes frais en ajoutant un fond d'eau, mais aussi de réaliser des mug cakes, ces gâteaux dont les recettes fleurissent sur Internet. Vous pouvez aussi précuire une viande au micro-ondes avant de la passer à la poêle afin de réduire le temps de cuisson, tout en limitant l'apparition de substances cancérigènes (les hydrocarbures aromatiques polycycliques et les acides aminés hétérocycliques) qui se forment lors d'une cuisson de la viande à température élevée. Mais là encore, pas de panique, le risque est limité, comme l'a rappelé le chef de service nutrition de l'Institut Pasteur Jean-Michel Lecerf, lors d'un entretien avec Madame Figaro en février 2017.

5) La cuisson au micro-ondes n'est jamais homogène

Si cela était vrai sur les anciens modèles, les micro-ondes à plateau tournant remédient généralement à ce problème. Cependant, il faut bien noter que tous les aliments n'ont pas besoin du même temps de cuisson, pas étonnant, donc qu'une partie de votre plat soit froid s'il est composé de plusieurs éléments différents. Pour un résultat optimal, n'hésitez donc pas à mélanger votre préparation en cours de cuisson avant de la remettre au micro-ondes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU