Pêches, brugnons ou nectarines : quelles différences ?

Chargement en cours
Les pêches, les brugnons et les nectarines sont souvent confondus.
Les pêches, les brugnons et les nectarines sont souvent confondus.
1/2
© Adobe Stock, Sea Wave
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

Si la plupart des fruits sont plutôt reconnaissables, de nombreuses personnes ont du mal à faire la différence entre une pêche, un brugnon et une nectarine. C'est votre cas ? Pas de panique. Avec notre guide précis, vous ne pourrez plus vous tromper.

Des fruits issus d'un même arbre

S'ils sont si souvent confondus, si leur ressemblance est si frappante, c'est tout simplement parce qu'ils viennent tous du même arbre. Eh oui, à l'état sauvage, il n'existe pas de nectarinier ou de brugnonier. Les nectarines et les brugnons sont des fruits créés par les humains, en greffant un prunier à un pêcher. C'est cette idée qui a donné naissance à de nouveaux fruits savoureux, qui sont en quelques sortes les cousins de la pêche classique.

Mais alors, pourquoi y a-t-il deux noms ? Encore une fois, c'est simple. Le brugnon est d'origine française, tandis que la nectarine est née d'une expérience semblable, mais pratiquée aux États-Unis. Cette dernière n'est arrivée sur le sol français qu'après la Seconde Guerre Mondiale et a d'ailleurs longtemps porté le surnom de "pêche-abricot"... Même si elle n'a aucun rapport avec ce fruit orangé.

Les astuces pour reconnaître une pêche

Premier détail, imparable pour reconnaître une pêche : la peau. Au toucher, elle est douce, duveteuse. Son goût est très doux et généralement peu acide, même s'il existe toutes sortes de variétés. Plus de 300, pour être exact ! À vous de choisir entre les pêches à chair blanche ou les pêches à chair jaune, toutes deux aussi savoureuses, mais aux goûts subtilement différents.

Les astuces pour reconnaître une nectarine

Contrairement à la pêche, ici, pas de peau duveteuse. Les nectarines sont totalement lisses, mais leur peau peut prendre différentes couleurs : rouge, orange, jaune, zébrée... Par ailleurs, ce fruit est une "drupe à noyau libre", ce qui signifie que le noyau est très facile à séparer de la chair. Très pratique notamment pour les enfants, qui évitent ainsi de s'en mettre plein les doigts en voulant arracher un noyau trop résistant.

Les astuces pour reconnaître un brugnon

Au même titre que la nectarine, le brugnon possède une peau lisse, et une chair délicieusement juteuse. Seulement, ce fruit est plus fragile que ses cousins, et donc plus souvent délaissé par les consommateurs. Dommage, car il reste sucré, acidulé et savoureux, à condition de le consommer rapidement après la cueillette et d'en prendre soin. La principale différence avec la nectarine ? Son noyau adhère nettement plus à la chair et peut être difficile à retirer.

Des fruits à choisir avec précaution

Pour choisir un bon fruit, qu'il s'agisse d'une pêche, d'un brugnon ou d'une nectarine, ne vous fiez pas à la couleur, qui n'est pas un indicateur de maturité. Choisissez plutôt des fruits souples et parfumés, sans taches. S'ils sont encore trop fermes, vous pouvez les laisser mûrir quelques jours dans un compotier à température ambiante. Ils seront ensuite tout à fait prêts à la dégustation.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU