Dans le Médoc, une cuisine entre terre et mer

  • info
  • photos
Dans le Médoc, entre terre et mer, la cuisine tient une place essentielle. Le nom "Médoc" vient d'ailleurs du latin "in medio acquae", qui signifie "entre les eaux" : les Romains lui avaient donné ce nom en raison de son emplacement entre l'océan Atlantique et l'estuaire de la Gironde. Grâce à sa situation géographique, cette région offre une grande diversité d'ingrédients et de vins plus fins les uns que les autres. La Gironde, qui traverse les terres médoquines, apporte son lot de poissons d'eau douce, comme l'anguille et la lamproie, dont la chair fine en fait des mets d'exception. Zoom sur les spécialités du Médoc !
Chargement en cours
L'anguille poêlée
L'anguille poêlée

Grâce à la Gironde qui le traverse, le Médoc est bien achalandé en poissons d'eau douce. L'anguille a longtemps été le déjeuner des viticulteurs, qui la faisaient griller avec un peu de ventrèche sur un feu de sarments de vigne. Aujourd'hui, ce plat popularisé par le restaurateur Jean-Pierre Xiradakis a un nom : l'astrade d'anguilles.

1/5
Purepeople

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Dans le Médoc, une cuisine entre terre et mer
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]