D'où viennent les décorations de Noël ?

Chargement en cours
 A l'origine, dans le sapin de Noël pas de décorations en plastique, mais des pommes rouges.

A l'origine, dans le sapin de Noël pas de décorations en plastique, mais des pommes rouges.

1/2
© Adobe Stock, pilipphoto
A lire aussi

Jessica Xavier

Depuis des siècles, Noël est célébré par petits et grands. Si la fête religieuse est auréolée de foi pour certains, elle est synonyme d'émerveillement pour la grande majorité. Crèche, sapin, couronnes, chaussettes... tous ces symboles participent à créer la "magie de Noël".

La crèche

La crèche représente la scène de la Nativité pour les Chrétiens, avec l'enfant Jésus, Joseph, la Vierge Marie, les Rois Mages, les bergers et paysans. Saint-François d'Assise, au XIIIe siècle, aurait créé la première crèche vivante dans son église pour représenter la naissance de l'enfant Jésus, avec des habitants du village. Peu à peu la coutume s'est répandue et les villageois ont été remplacés par des personnages en cire ou en terre cuite. En France, la Révolution interdit les crèches dans les lieux publics, ce qui va favoriser le développement des crèches format familial au sein des foyers avec l'essor de la crèche provençale.

Le sapin

Contrairement à la crèche, le beau sapin de Noël est une tradition païenne. Au moment des fêtes, il trône au coeur de nombreux foyers, qu'il soit naturel ou artificiel, discret ou imposant. Sa décoration est toujours un moment particulier partagé en famille. Symbole de vie, la tradition veut que l'épicéa ait été associé au mois de décembre par les Celtes qui considéraient le 24 décembre comme le jour du renouveau du soleil. C'est vers 1520 que l'arbre de Noël fait son apparition en Alsace où les habitants sont autorisés à couper le 21 décembre (Saint Thomas) les arbres encore verts.

Les décos

Pas de sapin de Noël sans décorations. Si aujourd'hui les décorations de l'arbre de Noël sont en bonne partie "Made in China", à l'origine les premières décorations étaient des pommes rouges, l'ancêtre de nos boules de Noël. Les Chrétiens au XIe siècle auraient élaboré un arbre avec des pommes se rapprochant de l'arbre du paradis, plus biblique, moins païen. La déco du sapin s'enrichit au cours du XVIe siècle de pommes, de fleurs, de petits gâteaux. À la fin du XIXe siècle, à la suite d'un hiver rigoureux qui affecte les récoltes, un artisan verrier décide de faire des boules en verre pour ne pas avoir à utiliser les pommes.

Autre élément phare de Noël : les grandes chaussettes accrochées à la cheminée ou à défaut à un mur. La légende raconte que trois soeurs auraient étendu leurs chaussettes le soir de Noël à la cheminée pour les faire sécher. Saint-Nicolas passant par là aurait glissé des pièces d'or dans la cheminée qui sont directement tombées dans les chaussettes des petites filles. Une tradition était née.

Enfin, la couronne de l'Avent (du latin adventus qui signifie venue, arrivée). Née en Allemagne, la couronne de l'Avent avait pour but de célébrer le retour du Christ chaque année en décembre. La couronne de l'Avent est faite de branches de sapin, de houx, de pommes de pin et de 4 bougies qui doivent chacune être allumée un dimanche précédent Noël. La nuit de Noël, les quatre bougies sont allumées et brillent de concert pour représenter la lumière du Christ. La signification de la couronne accrochée sur la porte d'entrée des foyers a une signification un peu différente. D'origine anglo-saxonne elle est un symbole de paix et d'hospitalité.

 
1 commentaire - D'où viennent les décorations de Noël ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]