Jardin : 5 conseils pour bien réussir ses semis

Chargement en cours
Voir sortir de terre ses propres pousses est toujours une joie. En fonction des graines que vous plantez, vous pourrez faire vos semis tout au long de l'année ou presque.
Voir sortir de terre ses propres pousses est toujours une joie. En fonction des graines que vous plantez, vous pourrez faire vos semis tout au long de l'année ou presque.
1/2
© Adobe Stock, petrrunjela

Jessica Xavier

La nature se réveille, le printemps pointe son nez. Le renouveau vous donne envie de mettre la main à la terre ? Suivez nos conseils pour réussir vos semis et récolter dans quelques semaines le fruit de votre travail.

Avec la crise économique, le coût des fruits et légumes, le souci de manger mieux, beaucoup se (re)mettent à jardiner. Et le retour du printemps synonyme de renaissance donne des envies de jardiner.

Des semis en pleine terre ou à l'abris ?

Il existe différentes méthodes de semis : en plein air et à l'abris. La première méthode est la plus simple et la plus efficace pour les plantes et légumes rustiques. Elle consiste à semer les graines en plein air à la volée, en ligne (pour les carottes, les navets, le persil), ou en poquets (déposez 3 à 4 graines dans un trou en pleine terre que vous recouvrez et arrosez). Très pratique, cette méthode ne nécessite pas de repiquage. Mais certaines plantes plus fragiles qui ont besoin de chaleur pour bien germer vont nécessiter un semis en terrine, en barquettes, ou en pot, dans une serre ou chez vous. Avec cette méthode, quand les graines auront poussé et que quelques feuilles seront sorties de terre, il faudra alors passer au repiquage, une étape délicate.

À noter, pour les semis en ligne en plein air, les graines doivent être suffisamment espacées d'au moins 1 cm. Les petites graines peuvent être jetées directement (à la volée) sur le terreau. Les plus grosses doivent être enfoncées dans la terre. Pour les graines très fines (persil, pavot), vous pouvez utiliser un semoir ou les mélanger à du sable très fin pour mieux les répartir.

Quand semer ?

Tout dépend des plantes et légumes que vous semez. Vous pouvez semer toute l'année, mais il faut respecter un calendrier propre à chaque végétal qui varie selon que vous optiez pour un semi sous abris ou en plein air. Quelques exemples pour des semis en plein air : la betterave d'avril à juillet ; la carotte d'avril à juin ; le chou-fleur et les poireaux d'avril à mai ; le concombre en juin...

Des graines bien conservées

Pour des semis réussis il fait des graines de qualité. Elles doivent avoir séché à l'abri de la lumière à une température fraîche (5°). L'idéal est de conserver vos graines à semis dans le bac à légumes du réfrigérateur.Astuce : la veille de faire votre semis, placez les grosses graines une nuit dans de l'eau tiède, elles germeront plus facilement !

Préparez la terre

Pour bien se développer vos graines ont besoin d'un terrain fertile. Elles doivent pouvoir grandir sans obstacle. Avant de planter ou semer vos graines préparez la terre, dite lit de semences : labourez, bêchez la terre pour la rendre meuble ; retirez les cailloux, les branchages, tout ce qui pourrait faire obstacle au développement de la plante. Si besoin, faites un faux semis, quand les mauvaises herbes auront proliféré, retirez-les. Le sol est prêt à recevoir le vrai semis.

De l'eau, point trop n'en faut

Le substrat de vos semis doit être humide mais pas gorgé d'eau. Arrosez vos semis une fois au départ puis surveillez-les. En intérieur comme en extérieur l'arrosage ne devient nécessaire que lorsque les graines commencent à germer. Avant cela, vérifiez juste que la terre ne soit pas trop sèche.

Ensuite, il ne vous reste plus qu'à attendre qu'elles germent !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU