Bordeaux : 3 astuces pour bien l'associer

Chargement en cours
Street style de la blogueuse May Berthelot qui a associé son manteau bordeaux aux tons neutres d'un pull crème et d'une jupe noire, à Paris, le 23 novembre 2016.
Street style de la blogueuse May Berthelot qui a associé son manteau bordeaux aux tons neutres d'un pull crème et d'une jupe noire, à Paris, le 23 novembre 2016.
1/2
© Getty Images, Edward Berthelot

Anthony Vincent

Que vous soyez une timide de la couleur, une adepte du color-block ou une accro des looks éclatants, voici trois façons d'apprivoiser le bordeaux, teinte incontournable d'un automne-hiver bravé avec style.

Alors que le froid progresse, les garde-robes s'assombrissent, pour ne pas dire ternissent. Pourtant, vous pouvez y insuffler facilement de la couleur, notamment grâce à la polyvalence du bordeaux. Historiquement, cette appellation provient du nom commercial d'un colorant de synthèse, adopté en référence à la robe des vins bordelais, à la fin du XIXe siècle. Deux cents ans plus tard, cette couleur n'a rien perdu de sa superbe, et a même été élue couleur de l'année 2015 sous sa nuance Marsala qui tire légèrement vers le brique.

Tantôt violacée, tantôt orangée, cette palette flatte la plupart des carnations. Si vous avez la peau pâle, mieux vaut alors éviter de le combiner avec trop de vêtements noirs pour éviter de tomber dans la caricature d'une allure gothique. Autrement, cette teinte riche se porte sans restriction et s'associe plus facilement qu'on ne le croit avec les autres couleurs de votre vestiaire.

Domptez le bordeaux en commençant par les accessoires

Si vous n'avez jamais vraiment osé porter cette couleur, de peur qu'elle ne vous aille pas ou de ne pas savoir comment l'assortir, vous pouvez commencer facilement par les accessoires. Une paire de chelsea boots plates amarantes, un sac à main en cuir grenat, ou encore une paire de chaussettes ou de gants pourpres apparaîtront comme des accents colorés au sein de vos looks aux tons les plus neutres.

Mélangez les couleurs sourdes pour des looks infaillibles

En plus des traditionnelles non-couleurs que sont le noir, le gris, et le blanc (moins flatteuses que l'on n'ose se l'avouer pour le teint) qui composent la plupart des gardes-robes hivernales, vous pouvez sans peine miser également sur les couleurs sourdes que sont le bordeaux, le bleu marine, le vert impérial et le jaune moutarde. Comme elles se marient parfaitement entre elles, ces teintes peuvent vous servir pour choisir vos basiques sans céder à la facilité du noir ou du gris : un pull à col roulé lie-de-vin, un gilet en grosse maille bleu nuit, ou encore un pantalon vert bouteille pourront ainsi être utilisés individuellement ou tous ensemble pour injecter un peu de couleur à vos looks.

Jouez sur les contrastes pour des looks plus vibrants

Pour aller plus loin, vous pouvez réveiller cette nuance enivrante avec des teintes plus éclatantes : soit apparentées façon camaïeu avec du bordeaux et du rouge écarlate par exemple, soit avec une couleur opposée avec un vert vif, un bleu roi, ou un jaune soleil. Cela donnera forcément un look aux couleurs vibrantes par effet de contraste. Rien de tel qu'un manteau bordeaux pour apaiser une robe jaune et ainsi créer un look automnal qui reste coloré, ou encore réveiller une robe aubergine et des collants noirs par une paire d'escarpins bleu électrique le temps d'une soirée.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.